L’humoriste Maxime Gervais peut se réjouir. Après un nombre considérable d’efforts, de sacrifices et surtout de travail, il vient de se produire sur la scène du Festival juste pour rire.

Le succès du personnage de Claude Crest est impressionnant. Cela pourrait s’expliquer par le fait qu’il rappelle un oncle, un grand-père ou encore, les histoires entendues dans la culture populaire. (Photothèque)

Pour un humoriste au Québec, être invité pour participer à un gala du Festival juste pour rire est une consécration. Bien qu’il ne voit pas cela de cette façon, le Campivallensien Maxime Gervais a de quoi être fier. Il a été invité sur le gala de Rosalie Vaillancourt et par la suite il a reçu une invitation pour performer sur celui de Catherine Ethier.

« Je suis encore étourdi, confirme Maxime Gervais. Tout cela a été vraiment rapide. Pour donner une idée, Claude Crest n’existait pas il y a quelques mois. J’ai eu l’idée de créer ce personnage pour les Pics-Bois. C’était à mon tour de créer un personnage donc j’ai fouillé dans mes costumes et je suis tombé sur un vieux veston qui appartenait à mon père. J’ai ajouté une perruque et j’ai créé Claude Crest. »

L’engouement pour Claude Crest a été rapide. Pour plusieurs, il rappelle un oncle, un grand-père ou encore, les histoires entendues dans la culture populaire. Mais, amener ce genre de personnage sur une scène n’est pas une chose évidente. « J’ai écrit un numéro et je l’ai rodé en avant show de Mike Ward au Bordel, dit-il. Je me suis planté. En fait, le seul qui trouvait cela drôle c’était Mike. J’ai donc écrit un autre numéro et je me suis planté de nouveau. À ce moment-là, j’ai eu des doutes. J’ai finalement retravaillé mon numéro avec l’humoriste Dave Beaucage et ç’a fonctionné. »

Qui est Claude Crest

Claude Crest est né en décembre 1930, il aura donc 91 ans. Fait important, il a 70 ans de carrière sous la cravate. L’époque des cabarets est un terrain connu pour lui. Il a partagé la scène avec les Manda Parent, Paolo Noël, Claude Blanchard, Michelle Richard et sans oublier Gilles Latulipe. Si cette vie a été créée de toute pièce par Maxime Gervais, il n’en demeure pas moins que beaucoup de travail de recherche a été effectué.

« Pour créer la vie de Claude, j’ai écouté plein de reportages, j’ai lu des biographies, j’ai même écouté des vinyles de blagues. Quand je tombais sur quelque chose d’intéressant, je gardais les anecdotes. Ce qui est vraiment drôle c’est qu’autant le public que les animateurs de podcast embarquent dans cette folie. Claude Crest a même eu une entrevue avec Radio-Canada. »

« J’ai 90 ans. Ce que j’ai sur la tête ce n’est pas mes vrais cheveux et ce que j’ai dans la bouche ce n’est pas mes vraies dents. Ma moustache c’est une vraie par exemple », -Claude Crest

Pour Maxime Gervais, l’aventure et le succès qu’il obtient avec son personnage ne sont pas des signes de consécration. Pour lui, une invitation sur le plateau de la populaire émission Tout le monde en parle serait le summum. « Ça serait vraiment quelque chose », assure le principal intéressé.

Documentaire

Comme tous les grands artistes de ce monde, Claude Crest aura son documentaire. « Je travaille sur un projet avec Akim Gagnon. Nous voulions faire quelque chose de professionnel donc inévitablement c’est dispendieux. Nous avons donc décidé de mettre sur pied une campagne de sociofinancement avec un objectif de 15 000 $. La réponse des gens a été incroyable. En deux jours, nous avons atteint l’objectif. »

Groupe Facebook

Les fans de Claude Crest sont imaginatifs. Un groupe a été créé sur Facebook pour souligner sa carrière. Le fan-club de Claude Crest – Les p’tites oreilles rouges. « C’est vraiment drôle. C’est le plus vieux fan-club au monde. Après tout, c’est 70 ans de carrière. Sur ce groupe, les gens publient des montages photo de Claude Crest dans plein de situations. Il m’arrive de commenter les publications. Je le dis, le succès du personnage est que plein de gens ont embarqué dans l’aventure. »

Les Pics-Bois

Avant toute chose, Maxime Gervais est membre des Pics-Bois. Le groupe est composé de Dom Massi, Julien Bernatchez et de lui-même. Devant le succès obtenu avec son personnage, Maxime Gervais mentionne que ses collègues l’ont bien épaulé. « Après chaque émission ou numéro, Dom m’appelle. Les gars sont fiers pour moi. Je suis réellement chanceux d’avoir des amis comme eux. Inévitablement, Claude Crest va apparaître dans des numéros des Pics-Bois. »

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire