La députée de Huntingdon, Mme Claire Isabelle, a annoncé l’attribution d’une aide financière de 211 287 $ pour la période 2019-2022 au Centre d’interprétation du site archéologique Droulers-Tsiionhiakwatha.

C’est dans le cadre du programme Aide au fonctionnement pour les institutions muséales (PAFIM) que l’aide financière a été octroyée au site archéologique Droulers-Tsiionhiakwatha. Ce programme vise à appuyer les organismes dans l’accomplissement de leur mission et la réalisation de leur plan d’action. Par exemple, par la mise en valeur de leurs collections, thématiques ainsi que l’offre proposé à leurs visiteurs.

« Les musées sont des gardiens de notre identité et de notre mémoire qui alimentent notre fierté collective. Par leur présence dans toutes les régions du Québec, les institutions muséales participent à la vie culturelle citoyenne en démocratisant les arts et la culture. L’aide annoncée aujourd’hui permettra à cette institution muséale de poursuivre ses activités et d’offrir à la population des expériences culturelles de qualité », a indiqué Nathalie Roy, ministre de la Culture et des communications.

Le 3 octobre 2019, la ministre de la Culture et des Communications annonçait que les subventions octroyées pour le PAFIM s’élèveraient à 61 M$. Il s’agit d’une aide financière annuelle de 20,3 M$ pour la période 2019-2022, qui comprend une bonification de 3 M$ par an prévue pour les 5 prochaines années. Elle annonçait également qu’elle accordait une enveloppe de 100 000 $ à la Société des musées du Québec pour lui permettre de tracer un portrait actuel de la main-d’œuvre du secteur muséal et de ses enjeux.

Mélanie Calvé

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire