Baharan Baniahmadi reçoit une bourse pour l’écriture de son deuxième roman | VIVA MÉDIA Skip to main content

La MRC du Haut-Saint-Laurent s’est jointe à l’entente de partenariat territorial pour les arts et les lettres en Montérégie. Cette entente intervenue entre le Conseil des arts et des lettres du Québec, le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, de 12 MRC et la Table de concertation régionale de la Montérégie, en collaboration avec Culture Montérégie, a permis de distribuer 727 000 $ aux artistes et organismes culturels de ces régions pour la réalisation de projets dans et avec les communautés au cours de la prochaine année.

Les projets ont été sélectionnés au mérite, sur la base de l’excellence de leur proposition et de leur adéquation avec les objectifs du programme par un jury d’artistes professionnels réunis par le CALQ. Le projet retenu pour le Haut-Saint-Laurent est le suivant Bescherelle, Baharan Baniahmadi. Pour l’écriture d’un deuxième roman d’une collection qui se concentre sur les femmes d’Iran, où l’artiste a grandi, et sur les aventures qu’elles rencontrent à la suite de leur immigration au Québec, l’autrice reçoit une bourse de 12 000$.

 

« C’est un bonheur de recevoir cette bourse ! C’est motivant d’avoir du soutien. Merci beaucoup aux partenaires de l’entente : la MRC du Haut-Saint-Laurent, le CALQ et le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation », mentionne Baharan Baniahmadi, actrice et écrivaine.

UDA crédit photo : Amirhosein Bozorgzadegan

Soulignons qu’il s’agissait du deuxième appel de projets prévu à l’entente d’une durée de 3 ans. Ce programme soutient les projets de création, de production ou de diffusion favorisant les liens entre les arts et la collectivité de la Montérégie.

 

 

« La collaboration entre la Montérégie-Ouest, le MAMH et le CALQ, permet à nos artistes de participer fièrement à la vie de nos communautés. En cette période de pandémie, la contribution des arts et de la culture à la santé sociale et psychologique de nos communautés prend un sens fondamental. » », mentionne Pierre Caza, directeur général et secrétaire-trésorier de la MRC du Haut-Saint-Laurent.

 

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire

Publicité
PUBLICITÉ

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!