Fermeture de l’urgence de l’Hôpital du Suroît | VIVA MÉDIA Skip to main content

Le Centre intégré de Santé et de Services sociaux de la Montérégie-Ouest (CISSSMO) a procédé à la fermeture de l’urgence de l’Hôpital du Suroît le jeudi 16 septembre.

En raison de l’achalandage important et du manque de personnel, la direction du CISSSMO dit avoir procédé à la fermeture de l’urgence pour des raisons de sécurité. Toutefois, comme l’indique Jade St-Jean, responsable aux communications avec les médias aux CISSSMO, toutes les pistes de solution ont été analysées avant d’en arriver à cette solution.

« Notre priorité est la sécurité, dit Mme St-Jean. Dans le contexte actuel, ce n’est pas possible. La fermeture de l’urgence est temporaire. La situation devrait revenir à la normale dès 16 h. »

Puisque l’urgence est temporairement fermée, le CISSSMO invite les gens qui ont un besoin, de se diriger vers l’Hôpital Anna-Laberge à Châteauguay.

Le CISSSMO tient à rappeler que plusieurs alternatives sont disponibles avant de se présenter à l’urgence. Il est possible de prendre rendez-vous avec un GMF, d’appeler son médecin de famille, d’obtenir une consultation auprès d’un pharmacien et même d’appeler le 8-1-1.

VIVA-MÉDIA a appris que pour le quart de travail de nuit le 16 septembre, le manque de personnel a atteint un sommet. Il y avait deux infirmières, une infirmière auxiliaire et deux préposés pour 64 patients. Le directeur général adjoint Philippe Besomes, Line Daoust directrice et la chef de service ont dû prêter main-forte pour aider le peu de personnel à l’urgence.

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!