Le jeudi 6 juin dernier, le Cégep de Valleyfield accueillait la 7e édition du Colloque en santé mentale : une rencontre permettant aux intervenantes et intervenants de milieux communautaires, scolaires, institutionnels ou de la santé, de prendre part à différents ateliers de formation et d’information portant sur des sujets d’actualités liés à la santé mentale.

Ce Colloque en santé mentale, une initiative issue de la Table de concertation jeunesse de Beauharnois-Salaberry, s’inscrit dans un objectif de développement des compétences, mais vise aussi à créer des rapprochements entre les différents services d’intervention du territoire de la Vallée-du-Haut-St-Laurent. Les participants ont ainsi l’opportunité de se ressourcer et d’approfondir leurs connaissances afin d’intervenir de manière plus concertée auprès de la clientèle.

« Notre milieu déborde d’initiatives et de projets inspirants. C’est pourquoi nous jugeons essentiel d’offrir des tribunes, comme celle du colloque, pour les faire connaître », de préciser le comité organisateur de l’événement 2019, formé d’intervenants du CISSS de la Montérégie-Ouest, du Cégep de Valleyfield et de la Maison de la jeunesse 12-17 de Valleyfield. Pour le comité organisateur du colloque, la popularité de cette rencontre confirme et témoigne de l’intérêt qu’accordent les intervenants de la région à l’importance du partage d’information et d’expertise dans le but d’offrir des services efficaces et adaptés à la clientèle présentant des problèmes de santé mentale, ainsi qu’à leurs proches.

Plus de 250 participants ont répondu à l’appel, dont des intervenantes sociales, des psychoéducateurs, des psychologues, des infirmières, des ergothérapeutes, des orthophonistes, etc. Une dizaine d’ateliers et des conférences portant, entre autres, sur le bien-être de l’intervenant, la méditation pleine conscience, les troubles de stress post-traumatiques et l’intervention en contexte de diversité culturelle et de genre ont été offerts.

La conférence d’ouverture ayant pour titre « Phénomènes du numérique et des nouvelles technologies : Facteurs de risque ou de protection? », a été présentée par Mme Nellie Brière, consultante et conférencière spécialisée en stratégie de communications numériques et médias sociaux. En après-midi, une seconde conférence portant sur la pleine conscience était animée par Mme Annie Devault, Ph. D., professeure au département de travail social de l’Université du Québec en Outaouais.

Le Colloque en santé mentale est rendu possible grâce à la collaboration de plusieurs organisations locales et régionales, dont le Cégep de Valleyfield, le CISSS de la Montérégie-Ouest et la Maison de la jeunesse 12-17 de Valleyfield.

Nicola Di Narzo

Nicola Di Narzo

Journaliste

Laisser un commentaire

Publicité
PUBLICITÉ