CISSSMO : l’attraction est bien réelle | VIVA MÉDIA Skip to main content

On dit régulièrement qu’il s’en passe des choses en un an. Le Centre intégré de Santé et de Service Sociaux de la Montérégie-Ouest (CISSSMO) ne fait pas exception à ce dicton. La direction et ses employés sont loin d’avoir chômé pendant la dernière année. Fait des plus intéressants, le bureau de recrutement international (BRI) a été proactif. Plus de 500 demandes ont été traitées et près de 100 offres conditionnelles ont été acceptées.

Partout au Québec, et même au Canada, il est question de pénurie de main-d’œuvre. Si parfois, certaines entreprises offrent de la formation à l’interne pour former un nouvel employé dans une fonction, ceci est impossible pour les soins de santé. Donc, une des solutions consiste à recruter à l’international afin d’attirer du nouveau personnel pour combler les besoins actuels et inévitablement procéder à une embauche massive de plus de 3 200 personnes, cadres et médecins d’ici l’ouverture de l’hôpital en 2026.

Une première année fructueuse

Après 1 an de travail, les résultats concluants méritent d’être soulignés. Le BRI a traité plus de 500 demandes. À ce jour, près de 100 offres conditionnelles ont été acceptées. De plus, une mission en Amérique latine a été réalisée.

Questionnée afin de connaître la procédure et à savoir si des déplacements outre-mer ont été nécessaires, Isabelle Savard, directrice adjointe projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges · CISSS de la Montérégie-Ouest, explique que le BRI a utilisé le virtuel afin de facilité la procédure. « Les entretiens se sont déroulés par internet », confirme Mme Savard.

Dans les prochaines années, le BRI souhaite procéder à l’embauche de 200 professionnels en soins annuellement. « C’est un beau complément aux autres mesures en place. Cela nous motive beaucoup. Tous les travailleurs affectés à ce dossier se donnent énormément. C’est devenu une vocation et cela fait une grande différence », raconte pour sa part Mme Savard, directrice adjointe projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges.

Plusieurs partenaires

Le BRI s’est donné le mandat d’offrir un service hors pair aux nouveaux arrivants en offrant un accompagnement personnalisé aux candidats, et ce, dans toutes les étapes du processus jusqu’à leur accueil dans nos milieux de soins afin de faciliter au maximum leur intégration.

Bien que l’arrivée de travailleurs étrangers professionnels en soins vienne apporter un baume sur la réalité de la pénurie de main-d’œuvre, un autre facteur s’invite à la danse, soit la pénurie de logements. C’est pourquoi le BRI travaille avec les partenaires du territoire pour accompagner les nouveaux professionnels en soins et sa famille, dans les démarches administratives, la recherche d’un logement, l’inscription des enfants à l’école ou en milieu de garde, l’intégration au marché du travail pour le ou la conjointe, etc.

« Nous travaillons avec plusieurs partenaires afin d’aider les gens à s’intégrer dans leur quotidien. Immigrer dans un nouveau pays est un processus complexe à tous les niveaux et surtout au plan humain. Ainsi, chaque petit geste qui facilite leur arrivée fait une réelle différence et augmente significativement les chances de succès d’intégration. Je suis extrêmement fière du travail accompli jusqu’à présent par l’équipe du bureau de recrutement international qui offre un accueil incomparable à nos nouveaux employés. De plus, on contribue à créer des équipes talentueuses, évoluant dans des environnements stimulants et riches de leur diversité. »

 

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!