Le 4 mars dernier, la Société canadienne du cancer (SCC) annonçait la programmation de la 13e édition du Relais pour la vie de Salaberry-de-Valleyfield, qui aura lieu le 1er juin prochain. Le thème retenu cette année est « La vie est plus grande que le cancer ».

Le porte-parole Vincent Gariépy entouré de la députée de Salaberry-Suroît Anne Minh-Thu Quach et du député de Beauharnois Claude Reid (Photo: Mona Rochon)

La SCC est le seul organisme qui vise à amasser des fonds pour la recherche dans tous les cancers. Parce que si la maladie porte un nom unique, elle est en fait multiple. La recherche concerne aussi la prévention du cancer, puisque les statistiques sont alarmantes. En 2030, on estime que 206 200 nouveaux cas seront diagnostiqués, principalement chez les 50 ans et plus.

La recherche en prévention a déjà établi certains facteurs de risques, que l’on connait tous plus ou moins : le tabagisme, la sédentarité, une diète pauvre en fruits et légumes. La SCC encourage donc tous les citoyens à adopter un mode de vie plus sain. La SCC suggère aussi le dépistage de certains cancers afin de les détecter plus tôt. On le sait, le taux de guérison du cancer est plus élevé s’il est à un stade moins avancé.

Enfin, la SCC offre du soutien aux personnes atteintes, soit par de l’information, des lignes d’écoute, des prothèses capillaires et autres services de soutien. De plus, la SCC offre de l’hébergement à moindre coût, à travers la Maison Jacques-Cantin, aux patients de l’extérieur de Montréal qui doivent s’y rendre pour leurs traitements.

Le Relais à Salaberry-de-Valleyfield

En 2018, le Relais pour la vie a amassé 150 000 $ dans la seule région de Salaberry-de-Valleyfield. Le Relais, c’est une célébration de la vie. Ce sont plus de 400 marcheurs qui participeront à l’édition 2019. Plus de 100 survivants seront aussi présents pour le premier tour de piste, dans le parc Delpha-Sauvé. C’est enfin plus de 3000 luminaires qui illumineront le parcours, à la mémoire de proches décédés d’un cancer ou en hommage à des amis ou des parents touchés par cette maladie.

Pour participer, ou pour acheter un luminaire, rendez-vous sur le site du www.relaispourlavie.ca ou composez le numéro sans frais 1-888-296-8570.

Porte-parole de la campagne annuelle

Cette année, le Relais pour la vie aura un jeune porte-parole : Vincent Gariépy. Le jeune homme de 16 ans, résident de Saint-Louis-de-Gonzague, a reçu en juillet 2018 un diagnostic de leucémie aiguë lymphoblastique de type B. Aujourd’hui en rémission, il ouvrira la marche lors du Tour des survivants.

Le jeune homme rempli d’espoir rappelle qu’il y a 30 ans, les chances de survie d’une leucémie chez les adolescents étaient d’environ 10 %. Grâce à la Société canadienne du cancer, ce taux est maintenant passé à près de 90 %.

Mona Rochon

Mona Rochon

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!