Le Conseil de discipline du Collège des médecins a tranché. Le docteur Herma Messaoud a été radié le vendredi 20 novembre pour cinq ans en plus de se voir imposer une amende de 7500 $ pour avoir eu des relations sexuelles avec une patiente.

Il était reproché à docteur Messaoud Herma d’avoir entre le 9 octobre 2018 et le 19 janvier 2019 transgressé les limites de sa relation professionnelle avec une patiente en ayant plusieurs contacts physiques avec celle-ci, allant jusqu’à des relations sexuelles complètes et en lui tenant des propos déplacés et abusifs à caractère sexuel de manière répétée et insistante, et ce par messagerie texte.

Celui qui pratiquait à l’Hôpital Barrie-Memorial à Ormstown et qui avait également un bureau au Havre de la santé à Salaberry-de-Valleyfield a reconnu, devant le Conseil de discipline du Collège des médecins, qu’il avait transgressé la relation professionnelle avec cette patiente.

Selon la dénonciation, les gestes commis par Messaoud Herma ont pris naissance à Ormstown. Lors d’une entrevue avec VIVA-MÉDIA qui s’est déroulée en février 2020, Annie-Claude Bélisle, coordonnatrice aux communications à la direction générale du Collège des médecins du Québec, faisait savoir que si le médecin était reconnu coupable, comme il s’agit d’une plainte pour inconduite sexuelle, que la sanction pourrait être une radiation de cinq ans.

Pour justifier sa décision, le Conseil de discipline du Collège des médecins indique dans son jugement que le comportement de Messaoud Herma est inacceptable, tant en raison de la nature des gestes qu’en raison de l’inégalité du rapport de force existant entre un médecin et sa patiente rendant cette dernière vulnérable.
Il est important de spécifier que la sanction de 7500 $ sera versée à la patiente.

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire