Situation particulière le samedi 23 mai alors que l’entreprise Exo a mis en service un autobus excessivement malpropre et visiblement qui n’a pas été nettoyé et désinfecté pour assurer la navette de Salaberry-de-Valleyfield vers le terminus Angrignon le samedi 23 mai à 10 h.

Bancs souillés, papiers mouchoirs usagés sur les bancs, déchets au sol, l’état de l’autobus qui assure le service sur la ligne 1 n’a visiblement pas été nettoyé.
L’usager qui a contacté VIVA-MÉDIA indique que la propreté de l’autobus démontre que celui-ci n’a pas été désinfecté et nettoyé comme le prétend la procédure affichée sur le site internet du transporteur.

« Les transports en commun sont certainement les pires endroits pour propager la Covid-19. Cet autobus n’est pas devenu aussi sale en 1 jour. C’est évident que ça fait plusieurs semaines que le nettoyage n’a pas eu lieu. »

Invité à commenté la situation, l’employé au service à la clientèle d’Exo fait savoir aucun responsable n’est en poste les samedis et dimanches. Un signalement a donc été pris et un retour d’appel est prévu dans un délai maximal de 4 jours.
Sur le site internet de l’entreprise de transport, il est inscrit que le nettoyage des véhicules se fait quotidiennement. « Tous nos trains et tous les autobus de nos fournisseurs sont nettoyés quotidiennement à l’aide de produits désinfectants, une attention particulière étant apportée aux surfaces les plus touchées par la clientèle: barres d’appui, poignées, sièges, boutons d’ouverture des portes, toilettes à bord des trains, etc », peut-on lire.

Exo indique également sur son site internet que des mesures de prévention additionnelles ont été mises en place. Il est question de l’installation de distributeurs de désinfectant à main dans les terminus et les gares, de la mise en place de parois protectrices transparentes dans les autobus, la limitation du nombre de personnes à bord des véhicules de type taxi, le port du masque pour nos employés en première ligne et le port du couvre-visage pour les clients.

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire