Rappel de sécurité pour les plaisanciers à proximité des barrages d’Hydro-Québec | VIVA MÉDIA Skip to main content

Hydro-Québec tient à rappeler aux plaisanciers du fleuve Saint-Laurent de ne pas s’approcher des installations d’Hydro-Québec, en particulier du barrage du Coteau-1 dans le lac Saint-François, où les bouées de sécurité sont brisées.

Pendant la saison navigable, Hydro-Québec installe des bouées de sécurité, aussi appelées « estacades ». Ce sont des bouées protectrices dont le but est d’indiquer la distance à respecter par rapport aux installations hydrauliques. On en retrouve notamment en amont des barrages du Coteau.

À la suite d’un bris, les bouées situées en amont du barrage du Coteau-1, dans le lac Saint-François, nécessitent des réparations qui dureront environ deux semaines. Compte tenu de la complexité des travaux, notamment en raison du débit du fleuve et de la nécessité de faire appel à des plongeurs, il est possible que la réinstallation des bouées prenne plus de temps qu’estimé.

Entre-temps, en l’absence de ce repère visuel et physique qui marque le début de la zone dangereuse à proximité des ouvrages, Hydro-Québec rappelle aux plaisanciers de respecter une distance minimale d’approximativement 300 mètres du barrage du Coteau-1.

Un gardien de sécurité est présent en tout temps sur ce barrage afin d’assurer la sécurité du public en émettant des avertissements au moyen d’un porte-voix.

Hydro-Québec précise qu’il est très risqué de s’aventurer à proximité des installations hydrauliques, car les courants sont très forts en amont et en aval, malgré des apparences parfois trompeuses.

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

Publicité
PUBLICITÉ

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!