Le pont Saint-Charles sera reconstruit d’ici 3 à 5 ans | VIVA MÉDIA Skip to main content

Les autorités municipales de Salaberry-de-Valleyfield y tiennent mais la patience est de mise : le pont Saint-Charles sera reconstruit par le ministère des Transports du Québec selon un échéancier qui prévoit le début des travaux d’ici… 3 à 5 ans.

Le pont Saint-Charles sera démoli et reconstruit mais il faudra attendre de 3 à 5 ans avant le début des travaux réalisés par le ministère des Transports du Québec.

(Photo : Denis Bourbonnais – La Voix régionale)

C’est le député du comté de Beauharnois, Claude Reid, qui a fourni cette information lors d’un point de presse qu’il tenait récemment au restaurant Kapetan de la rue Victoria. Le MTQ ne voulait pas nécessairement rouvrir à la circulation routière le pont fermé depuis mars 2019 à la suite d’un avis découlant d’une inspection. Or, la Ville n’était pas en faveur d’une conversion à une passerelle piétonnière et le verdict final est tombé.

« La Ville veut un pont neuf. La structure actuelle sera démolie et il y aura une reconstruction totale », de signifier le député Claude Reid. Le coût des travaux n’est toujours pas déterminé mais le ministère des Transports aura à payer entièrement la facture. Entre temps, le lien interrive du quartier Champlain pourra accueillir en toute sécurité les piétons et cyclistes.

Le pont Saint-Charles fait l’objet d’une interdiction de camionnage depuis 2005 et le chemin de détour pour les véhicules est de deux kilomètres. Dans un texte publié par la Voix Régionale en octobre 2020, il était question d’une offre faite par le MTQ à la Ville en vue de remplacer le pont par un passage cycliste/piétonnier. Cette proposition avait été déclinée par l’administration campivallensienne qui privilégiait alors la reconstruction du pont Saint-Charles.

Si les prévisions du MTQ sont à l’effet d’un commencement des travaux d’ici 3 à 5 ans, le pont reliant les deux rives de la rue Saint-Charles aura été fermé à la circulation véhiculaire pendant au moins une demi-douzaine d’années.

 

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!