À une certaine époque, la chasse était pratiquée pour nourrir la famille. Or, les choses ont bien changé. Désormais, c’est par passion que les chasseurs répondent présents. D’ailleurs, l’investissement monétaire et le temps ne sont pas à prendre à la légère.

Selon François Gingras, l’investissement requis pour devenir chasseur peut être moindre que ce que plusieurs pourraient le croire. (Photothèque)

Le nouvel adepte qui désire s’initier à la chasse pourrait se prévaloir du « permis d’initiation ». Ce privilège vous permet de vous procurer une seule fois dans votre vie toutes les catégories de permis de chasse sans détenir un certificat du chasseur. Pour ce faire, vous devez d’abord obtenir un numéro d’autorisation auprès du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Une fois l’autorisation reçue, l’initié pourra se rendre dans un point de vente, comme le Canadian Tire de Valleyfield, pour se procurer les permis de chasse désirés.

Par la suite, il sera impossible de chasser sans avoir minimalement reçu la formation nécessaire. La première étape est donc de suivre les formations nécessaires à l’obtention du Certificat du chasseur, soient : Le Cours canadien de sécurité dans le maniement des armes à feu (CCSMAF) et L’Initiation à la chasse avec arme à feu (ICAF). Par la suite, l’aspirant chasseur qui est âgé de plus de 18 ans devra demander le Permis de possession et d’acquisition d’armes à feu (PPA) auprès de la Gendarmerie royale du Canada. À la suite de ces démarches, il ne reste plus qu’à se procurer une arme et bien entendu d’acheter un permis de chasse en fonction du type de gibier qui sera chassé chez un détaillant autorisé.

De plus, la personne qui désire chasser au moyen d’un arc ou d’une arbalète doit obligatoirement suivre la formation requise pour ce type d’engin. Il en va de même pour quiconque désire pratique la chasse aux dindons sauvages.

Équipements

Évidemment, afin de profiter pleinement de son expérience, il est recommandé d’avoir à sa disposition certains équipements qui rendront la chasse plus plaisante. Comme l’explique François Gingras, un chasseur débutant qui désire un équipement adéquat peut s’en tirer pour moins de 1000 $, et ce, pour de l’équipement neuf.

« Si quelqu’un arrive et me demande des conseils, c’est évident que je vais tenir en compte son expérience de chasse, explique François Gingras, conseiller en chasse et pêche. Quelqu’un qui va à la chasse pour la première fois de sa vie n’a pas nécessairement besoin d’un équipement à 3000 $. Il ne sait même pas s’il va réellement aimer. Ici, je peux lui vendre une carabine, un bon manteau et des bottes pour moins de 1000 $. »

Notons finalement que lors d’une chasse réussie, un chasseur doit s’attendre à débourser environ 200 $ pour faire préparer sa viande dans une boucherie de la région.

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire