Le début des travaux d’agrandissement du bâtiment de la Gestion du territoire, situé au 275, rue Hébert, a récemment été annoncé par la Ville de Salaberry-de-Valleyfield.

Cet investissement permettra de rassembler dans un même bâtiment différents services aux citoyens, d’améliorer la sécurité à l’accueil, d’offrir plus d’espace de travail pour le personnel et de rendre le bâtiment plus accessible grâce à un ascenseur. Précisons que durant les travaux, l’accès sera interdit au public et les Services seront accessibles uniquement sur rendez-vous. Les services en ligne doivent être privilégiés.

Rassemblement des services

À l’automne 2022, le Service récréatif et communautaire, actuellement au 479, rue Hébert, déménagera à la Gestion du territoire, pour rejoindre les Services de l’urbanisme, de l’ingénierie, des travaux publics et de l’environnement, facilitant du même coup leur travail collaboratif. L’Urbanisme bénéficiera par cet agrandissement de bureaux supplémentaires pour offrir un environnement plus adéquat et répondre aux besoins générés par la croissance de ce service au cours des dernières années. Enfin, l’ensemble des employés du Service récréatif et communautaire seront réunis alors que les cols bleus sont basés au garage municipal sur ce même site.

 

La création d’une réception centrale facilitera l’accueil et permettra de mieux diriger les visiteurs, en contrôlant les allées et venues; ce qui constituera un gain du point de vue de la sécurité.

 

Débutant le 11 octobre, les travaux devraient être achevés l’automne prochain pour permettre l’installation définitive du personnel. L’agrandissement du bâtiment actuel, au coût de 4,8 M$, constitue pour la municipalité une alternative moins coûteuse que la construction d’un nouveau bâtiment, estimée au quintuple du prix.

 

Rappelons qu’en 2019, la Ville avait procédé à la phase 1 de transformation et d’optimisation de la Gestion du territoire en doublant la superficie du garage municipal. Les bénéfices ont été économiques et logistiques par la vente de terrains, la suppression de loyer et la centralisation des ressources humaines et matérielles générant d’importants gains en termes d’efficacité et d’optimisation du travail.

Mélanie Calvé

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire