Le 8 août dernier, le Rodéo international Valleyfield a présenté un match de horseball. Toujours impressionnant, ce sport d’équipe haut en couleur combine le volleyball, le handball et l’équitation. Les joueurs doivent ainsi faire trois passes avant de pouvoir lancer au filet, qui ressemble à un panier couché.

Il s’agit, comme pour les éditions passées, d’un match amical. Les joueurs proviennent d’un peu partout : Saint-Lazare, Les Cèdres, mais aussi Mirabel et Saint-Jean-sur-Richelieu. Ils jouent habituellement dans des ligues à l’internationale.

Ils jouent donc habituellement dans des équipes différentes, parfois même au sein de différentes ligues. Les équipes sont donc formées le soir même du match, lors du Rodéo International.

Cette année, comme par le passé, le match opposait l’équipe Coors Light, qui l’a emporté par un compte de 9 à 7 contre l’équipe Canadian Tire. L’an passé, c’est cette dernière qui avait gagné.

Entractes enlevants

Le match est composé de trois manches d’une durée de sept minutes chacune, avec une pause au milieu de chaque manche, pour reposer les chevaux. Et ils en ont bien besoin, puisqu’ils galopent pendant la quasi-totalité de la partie.

Entre chaque manche, les spectateurs ont eu droit à une démonstration de disque canin. Le Rodéo présentera d’ailleurs une compétition officielle, le samedi et le dimanche. Dans ce sport, le maître envoie des disques dans les airs afin que le chien l’attrape en réalisant certaines figures.

Danse country

Le Rodéo accueillait aussi les danseurs sous le chapiteau. Ceux-ci disposaient d’un plancher de danse, mais il y avait des danseurs un peu partout sous le chapiteau ! Des danseurs en ligne, mais aussi des adeptes de two-step et autres danses country. La fête s’est terminée au petit matin.

Mona Rochon

Mona Rochon

Journaliste

Laisser un commentaire