Débat Huntingdon : plus facile d’être absent que de débattre | VIVA MÉDIA Skip to main content

Le jeudi 22 septembre, une surprise de taille attendait les citoyens de la circonscription de Huntingdon dans le cadre du débat électoral organisé par VIVA MÉDIA. Un seul candidat s’est prêté à l’exercice démocratique, soit François Gagnon, candidat du Parti conservateur du Québec (PCQ).

Tout d’abord, il est important de spécifier que l’ensemble des candidats avaient reçu une invitation par courriel. Or, sur les quatre débats organisés par VIVA MÉDIA, le seul parti politique à avoir été présent lors de chacun des débats est le PCQ. Le seul parti à avoir brillé par son absence est la Coalition avenir Québec. D’ailleurs, à la suite du premier débat organisé, le média La Presse publiait un article laissant savoir que les députés caquistes avaient ordre de garder le silence.

Quoi qu’il en soit, François Gagnon a donc bénéficié de la tribune offerte pour se présenter, expliquer les grandes lignes du PCQ, et surtout, de prendre position sur les enjeux locaux. Cependant, impossible pour celui qui a occupé pendant des années le poste de directeur général de la Municipalité de Franklin, de ne pas se questionner sur l’absence des autres candidats.

« Je trouve ça très malheureux sur le plan démocratique. J’ai su qu’il y avait une directive de la Coalition avenir Québec dictant aux candidats de ne pas faire de débat. Votre tribune est importante. C’est l’occasion de s’adresser à des milliers de citoyens. L’absence des autres candidats prive les citoyens de la circonscription d’avoir un débat », s’indigne François Gagnon.

Impossible d’être interrompu lorsqu’un candidat dispose d’un temps d’antenne alors qu’il est seul. Par conséquent, le temps de réponse accordé pour chacune des questions a été augmenté. « Nous étions en présence d’un seul candidat, explique Steve Sauvé, directeur de l’information chez VIVA MÉDIA et animateur des débats électoraux. Je me voyais mal couper du temps de réponse à un candidat qui est seul. Pour dire vrai, si les autres candidats de cette circonscription sont furieux que M. Gagnon ait obtenu tout ce temps, c’était à eux d’être là. Ce que je trouve déplorable c’est que certains candidats seront élus alors qu’ils n’auront même pas eu à ouvrir la bouche. »

Voici le nombre de présences des différents partis politiques dans le cadre des quatre débats organisés par VIVA MÉDIA.

Parti conservateur du Québec : 4/4
Québec Solidaire : 2/4
Parti libéral du Québec : 2/4
Parti vert du Québec : 1/4
Démocratie directe : 1/1
Coalition avenir Québec : 0/4

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!