Normand Bourget annonce qu’il sera candidat dans le district de Saint-Timothée à Salaberry-de-Valleyfield dans le cadre de l’élection municipale du 7 novembre prochain.

Selon M. Bourget, un vent de nouveauté semble se diriger vers le conseil municipal à la Ville de Salaberry-de-Valleyfield et il veut en faire partie.

« Premièrement, je tiens à souhaiter la bienvenue aux résidents de Notre-Dame-du-Sourire. Ce secteur a été ajouté au district de Saint-Timothée lors du redécoupage des districts. »

C’est une troisième tentative pour Normand Bourget d’accéder à la table du conseil. Selon lui, il est grand temps que les citoyens de Saint-Timothée soient reconnus. « Il faut que ça cesse. Les citoyens que je rencontre ont réellement l’impression que Saint-Timothée est considéré comme la vache à lait pour la perception de taxes. Nous n’avons pas de service. Nos rues sont atroces, nous n’avons pas de jeu d’eau et c’est sans parler des services aux citoyens. Il est temps que les résidents de Saint-Timothée soient considérés à sa juste valeur. »

L’ancien représentant syndical chez Goodyear dit avoir certaines priorités. « J’ai une formation en comptabilité. Je travaille chez Pièces d’auto Valleyfield comme acheteur. La saine gestion des dépenses est donc prioritaire. Pour ma part, je ne ferai aucune dépense électorale. Lorsque je serai élu, je compte également être à l’écoute et disponible pour les citoyens afin d’amener leur voix à la table décisionnelle.

Citoyen engagé dans la vitalité de son quartier, M. Bourget a jadis été un défenseur du parc Mercier dans le district de Saint-Timothée. À l’époque, le conseil municipal avait décidé de vendre cet espace vert à un promoteur afin que ce dernier procède à de la construction résidentielle. M. Bourget avait alors mis sur pied un comité citoyen et il avait réussi à bloquer le projet.

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire