Le candidat libéral du comté de Salaberry-Suroît, Marc Faubert, qui a mené sa première campagne électorale, a été défait aux élections fédérales, lundi le 21 octobre, alors que Claude DeBellefeuille, du Bloc Québécois, a été élue.

Marc Faubert sillonnait dans la circonscription de Salaberry-Suroît depuis 24 mois, afin de recueillir les intérêts des citoyens qu’il allait représenter. Dans son mandat, le député libéral souhaitait d’abord appuyer les aînés, les familles et les agriculteurs. Du même coup, il désirait améliorer la situation du train Via-Rail à Les Coteaux afin de protéger l’environnement.

Le premier objectif du candidat était bien sûr de remporter son élection, mais outre la victoire, il avait comme mission d’unir toutes les générations afin de créer un futur qui représenterait bien les citoyens du comté. « C’était essentiel pour moi d’intégrer les jeunes. Je voulais leur laisser de la place afin qu’ils soient plus engagés politiquement et ils l’ont été, c’est incroyable! Je trouvais ça important de leur donner des mandats bien précis pour que nous, les plus vieux, on ne s’empare pas de tout. Ça nous donne de la crédibilité, on a fait parler tous les groupes d’âge. »

Selon le candidat de l’équipe Trudeau, même si l’objectif ultime n’a pas été accompli, ce fut une expérience enrichissante : « C’était vraiment une belle campagne, mais tout ça, c’est plus que Marc Faubert, c’est toute une équipe! À titre personnel, moi j’en sors grandi. En tant que candidat, je voulais prendre plus d’assurance et maîtriser mes dossiers. J’ai adoré ça et j’ai vraiment réalisé que j’étai sur mon X. C’est ma place ici. Je suis fier d’avoir mobilisé du monde », mentionnait-il.

Au cours de la campagne électorale, Marc Faubert gardait espoir de gagner, mais il se doutait depuis un moment qu’il était en retard. « Ça faisait deux semaines que je n’avais pas regardé les sondages, mais je savais très bien que j’étais en arrière », expliquait-il.

Au moment de faire son bilan de 42 jours de campagne, le candidat Libéral s’est exprimé plutôt fier d’avoir accompli 3 grands objectifs, malgré qu’il a été défait, mais n’a pas confirmé s’il serait de retour aux prochaines élections. « Moi je vois ça comme un gouvernement minoritaire Libéral. Qui sait, dans 18 mois où est-ce que je vais être? Je ne suis pas du style à prendre toujours la place, peut-être que ce sera quelqu’un d’autre qui me remplacera , j’ai bien d’autres projets ».

La soirée s’est terminée avec plusieurs remerciements envers sa famille, ses proches et son équipe, alors que Marc Faubert leur a montré beaucoup de reconnaissance.

VIVA média

VIVA média

Entreprise de presse et de communication

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!