Le 3 septembre dernier, la candidate libérale dans la circonscription de Salaberry-Suroît, Linda Gallant, recevait l’honorable Marie-Claude Bibeau, candidate libérale dans Compton-Stanstead, pour une séance d’échanges avec les agricultrices et agriculteurs de la région.

(Photo Steve Sauvé)

Plus de trente-cinq personnes issues du monde agricole local se sont déplacées au vignoble de Pomone pour partager leur vision et leurs préoccupations. Parmi les sujets abordés, notons la lutte aux changements climatiques, la pénurie de main-d’oeuvre, l’embauche de travailleurs étrangers temporaires, la gestion de l’offre, ainsi que l’avenir de l’agriculture au Québec et au Canada.

« Je suis fière de voir le monde agricole de notre région, dont ma famille fait partie, se mobiliser pour discuter de l’avenir de ce domaine essentiel. Nous avons un plan clair en matière d’agriculture que Marie-Claude Bibeau a eu l’amabilité de partager avec les personnes présentes », a mentionné la candidate Gallant.

Le gouvernement libéral de Justin Trudeau a fait d’importantes avancées et a respecté ses engagements en matière de commerce international, de recherche et d’innovation en soutien aux productrices et aux producteurs canadiens. Il reste toutefois encore du travail à faire et les libéraux ont une vision ambitieuse pour le réaliser.

« Nous prenons l’engagement d’améliorer l’accès aux différents programmes en place et de reconnaître les employeurs de confiance, afin de faciliter leurs démarches pour trouver ou réembaucher des travailleurs internationaux », s’est engagée l’honorable Marie-Claude Bibeau.

De son côté, Mme Gallant a réitéré l’urgence d’agir pour lutter contre les changements climatiques, citant en exemple les vagues de chaleur extrême et les feux de forêt dévastateurs dont nous avons été témoins au pays cet été. Un gouvernement libéral réélu appuierait les agricultrices et agriculteurs d’ici pour protéger notre nature et nos terres agricoles afin qu’elles continuent de nourrir les générations futures.

« Pour moi, l’agriculture est une priorité et demande une attention particulière en raison, entre autres, des bouleversements engendrés par les changements climatiques. Je suis fière de faire partie de l’équipe ayant le plan climatique le plus détaillé jamais présenté au Canada. Le Parti conservateur peine à reconnaître l’existence d’une crise et ne veut pas être ambitieux en matière d’environnement, le Bloc Québécois ne peut pas l’être, mais les libéraux en font une priorité », a déclaré Linda Gallant.

Rappelons que le gouvernement libéral de Justin Trudeau s’est entendu avec le gouvernement du Québec il y a quelques semaines pour augmenter de 10% à 20% le nombre maximum de travailleurs étrangers temporaires dans nos PME affligées par la pénurie de main d’oeuvre.

Steve Sauvé

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire