Professeur de conduite coupable d’avoir agressé sexuellement des élèves | VIVA MÉDIA Skip to main content

André Thibault, 69 ans, a reconnu sa culpabilité sur les 10 accusations dont il était accusé. L’ancien professeur de conduite et ancien entraîneur de hockey a enregistré des plaidoyers de culpabilité le vendredi 24 mai au palais de justice de Valleyfield devant la juge Marie-Chantal Doucet.

André Thibeault avait déjà plaidé coupable en janvier dernier à quatre chefs d’accusation pour agression sexuelle. Cependant, comme l’indique Me Kim Émond, procureure pour le Directeur des poursuites criminelles et pénales, à la suite d’un article publié par VIVA MÉDIA, d’autres victimes se sont manifestées.

Ainsi, celui qui avait confié sa défense à Me Martine Thibodeau dans un premier temps avant de retenir les services de Me Jean-François Benoit, a avoué avoir fait un total de sept victimes. Il a été possible d’apprendre lors de la comparution que André Thibeault avait masturbé deux de ses élèves alors que ceux-ci étaient au volant. Thibeault exerçait alors le métier de moniteur dans une école de conduite à Salaberry-de-Valleyfield. De plus, il est reproché à celui qui a quitté la région il y a quelque temps d’avoir eu des contacts de nature sexuelle avec 5 joueurs de hockey d’âge mineur lorsqu’il était entraîneur.

« Je plaide coupable librement et volontairement, dit André Thibeault à la juge Doucet. Je pense que les victimes ont assez souffert. J’ai fait des erreurs et il faut que je paie maintenant. »

La juge Doucet a ordonné la confection d’un rapport présentenciel ainsi que d’un rapport sexologique. La cause pouvait revenir devant la Cour le mardi 3 septembre, mais André Thibeault a fait une demande particulière. « Est-ce possible que ça soit un vendredi, a-t-il demandé à la juge celui qui est détenu depuis le mois dernier. Il y a moins de trafic le vendredi donc je préfère cela. Ça prend moins de temps. »

André Thibeault sera ramené devant la juge le vendredi 6 septembre pour le dépôt des rapports et les représentations sur sentence. Les juristes impliqués dans le dossier ont indiqué qu’une suggestion commune pourrait être présentée.

Interrogée à sa sortie de la salle 8, Me Kim Émond explique qu’une peine de pénitencier sera assurément exigée, soit plus de 24 mois de détention.

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!