Réseau de braconniers démantelé : un bilan étonnant | VIVA MÉDIA Skip to main content

Les agents du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs ont mis la main sur 94 kilos de poisson et 88 kilos de gibier dans le cadre de l’opération 57 le mercredi 27 novembre.

Plus de 100 agents se sont mobilisés dans le secteur de Salaberry-de-Valleyfield afin de réaliser six perquisitions. En plus des viandes, les agents ont procédé à la saisie d’articles de pêche, des équipements servant à la préparation du poisson destiné à la vente et une chaloupe.

Lors d’un point de presse, le commandant Pierre Fortin du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, a expliqué que l’enquête s’est déroulée sur une période de 18 mois et qu’elle avait été initiée à la suite d’informations et de signalement du public. Lors de celle-ci, les agents sont parvenus à établir que le réseau de braconniers avait des tentacules de Salaberry-de-Valleyfield jusqu’à Saint-Ours.

« Nos agents ont rencontré plus de 130 personnes, précise le commandant Fortin. Il faut comprendre que la vente est illégale, mais il en est de même pour l’achat. Comme il est question d’une juridiction pénale, je crois que les amandes pourraient atteindre près de 300 000 $. »

Organismes locaux

Questionné à savoir ce que les agents du ministère feront avec la nourriture saisie, le commandant Fortin explique qu’elle sera acheminée à des organismes locaux.

« Les fêtes approchent et les demandes sont nombreuses. Nous devons apporter une quantité de poisson à notre département biomédical, mais le reste, ainsi que la quantité de viande de gibier, seront donnés à des organismes de la région où les saisies se sont déroulées. »

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!