Postes Canada pourrait être plus vert | VIVA MÉDIA Skip to main content

Le syndicat des travailleurs et travailleuses des postes souhaite que Postes Canada s’engage à prendre un virage vert. Poste Canada possède près de 20 000 véhicules au pays et force de constater que la Société d’État n’a aucun véhicule 100 % électrique. Pire, on retrouve uniquement 9 bornes de recharge qui sont réparties dans les 6300 bureaux de Postes Canada dans le pays.

De gauche à droite, Yves Boyer, secrétaire-trésorier au syndicat des travailleurs et travailleuses des postes région de Valleyfield, Claude DeBellefeuille, députée de la circonscription de Salaberry-Suroît et Hugo Charette, Coordonnateur de campagne pour le syndicat des travailleurs et travailleuses des postes, région du Montréal Métropolitain

Des membres de l’exécutif syndical étaient présents au bureau de la députée fédérale de la circonscription de Salaberry-Suroît, Claude DeBellefeuille le mercredi 17 novembre afin d’échanger avec la députée bloquiste sur l’importance que Postes Canada effectue un virage vert.

« Le gouvernement Trudeau se targuait d’être un leader en environnement à la COP 26, mais il ne se vante pas de posséder, par l’entremise de Postes Canada, la plus grande flotte de véhicules polluants d’un océan à l’autre », Hugo Charrette coordonnateur de campagne pour le syndicat des travailleurs et travailleuses des postes.

La direction de Postes Canada semble à des années-lumière de la réalité écologique. En plus de posséder qu’un nombre restreint de véhicules hybrides non rechargeable, Poste Canada entend faire l’acquisition de seulement 230 véhicules électriques d’ici 2030.

« Il faut électrifier la flotte de Postes Canada, explique Hugo Charrette. C’est la plus imposante flotte de véhicule après celle des Forces armées canadiennes.  Remplacer les véhicules actuels par des véhicules électriques aurait un impact considérable. Cela aiderait le Canada à atteindre son objectif de carboneutralité. »

En effectuant une transition vers des véhicules électriques, Postes Canada implanterait inévitablement un réseau de recharge important. Il faut comprendre qu’au pays, Postes Canada possède 6300 bureaux. « Au Québec, il y a plus de 1000 bureaux de Postes Canada. En faisant l’acquisition de véhicules verts, il y aurait inévitablement l’implantation de bornes de recharge et elles pourraient aussi être utilisées par la population. Le prix d’achat des véhicules électriques a beaucoup diminué, mais l’engouement pour ces véhicules se bute à un important obstacle : les consommateurs craignent la rareté des bornes de recharge publiques. Là, ça serait réglé », assure M. Charrette.

Comme les bureaux de poste au Canada sont actuellement plus nombreux que les restaurants McDonald et Tim Horton réunis, les employés souhaitent que le service postal devienne une plaque tournante de la nouvelle économie verte grâce à un réseau pancanadien de recharge des véhicules électriques.

La députée attentive

Pendant plus de 90 minutes Claude DeBellefeuille s’est montrée attentive aux revendications des travailleurs de Postes Canada. « Il faut poser des gestes concrets, indique la députée DeBellefeuille. Ce qui est incontestable s’est que les bureaux de Postes Canada sont toujours bien situés dans les villes et municipalités et qu’au Québec, nous disposons de l’expertise pour électrifier la flotte. De plus, nous avons la ressource pour le faire. »

 

Les membres du syndicat de Postes Canada proposent un vaste éventail de projet pour lutter contre les changements climatiques.

Il est question d’écologiser le parc de véhicule au moyen de véhicules électriques de fabrication syndicale, de rénover les immeubles de Postes Canada grâce à l’installation de panneaux solaires pour réduire les couts énergétiques et recourir davantage à Postes Canada pour regrouper la livraison du dernier kilomètre, et ainsi réduire la congestion et la pollution urbaines causées en partie par un trop grand nombre de camions de livraison qui ne sont pas remplis à pleine capacité.

Steve Sauvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!