Les citoyens du Haut-Saint-Laurent sont invités à apporter leurs résidus domestiques dangereux (RDD), à l’une des trois collectes spéciales qui auront lieu entre août et octobre prochain.

L’invitation est lancée aux citoyens de 13 municipalités soit Dundee, Elgin, Franklin, Godmanchester, Havelock, Hinchinbrooke, Howick, Huntingdon, Ormstown, Saint-Anicet, Saint-Chrysostome, Sainte-Barbe et Très-Saint-Sacrement. Tous les matériaux ramassés seront recyclés ou traités de façon appropriée pour ne pas nuire à la santé et à l’environnement, ce qui n’est pas le cas s’ils sont jetés à la poubelle, dans les égouts ou directement dans la nature. Précisons que les matériaux acceptés sont les matériaux électroniques, informatiques et électriques, leurs petits et moyens appareils ménagers, électroménagers et réfrigérants inférieurs à 100 lb/50 kg et 3 pi. Cu.

 

Les collectes auront lieu entre 8 h 30 à 16 h, dans trois municipalités aux dates suivantes :

  • Samedi 29 août 2020, au garage municipal de Saint-Anicet au 5001, route 132;
  • Samedi 19 septembre 2020, à l’écocentre d’Ormstown au 9, rue Saint-Paul; et
  • Samedi 10 octobre 2020, à l’hôtel de ville de Très-Saint-Sacrement au 1180, route 203.

 

Les citoyens des municipalités mentionnées sont invités à apporter leurs résidus domestiques dangereux (RDD), leur matériel électronique, à l’une des trois collectes spéciales qui auront lieu entre août et octobre prochain. Tous les matériaux ramassés seront recyclés ou traités de façon appropriée pour ne pas nuire à la santé et à l’environnement, ce qui n’est pas le cas s’ils sont jetés à la poubelle, dans les égouts ou directement dans la nature.

Seul le matériel provenant d’usage domestique sera accepté. Les produits d’usages agricole, industriel et commercial, ainsi que les pneus et les médicaments seront refusés. Il est recommandé d’avoir une preuve de résidence en main lors du dépôt.

 

Tous les produits électroniques recueillis lors des collectes seront pris en charge par le programme Recycler mes électroniques de l’ARPE-Québec.

Mélanie Calvé

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire