Cinq propriétaires recherchés pour le nouveau projet d’Ambioterra | VIVA MÉDIA Skip to main content

En collaboration avec Avantage Saint-Laurent, la nouvelle vision maritime du Gouvernement du Québec, le Fonds d’action Saint-Laurent (FASL) a octroyé un financement de 24 444$ à l’organisme Ambioterra. Ce financement permettra à Ambioterra de réaliser son nouveau projet dont l’objectif est de lutter contre les espèces envahissantes sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent entre le lac Saint-François et le lac Saint-Louis.

Crédit photo Ambioterra

En plus de lutter contre les espèces envahissantes, le projet d’Ambioterra vise à favoriser la connectivité entre les écosystèmes et le contrôle des espèces exotiques envahissantes sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent. « Ce projet favorisera la connectivité entre les écosystèmes et le contrôle des espèces exotiques envahissantes (EEE) de la rive sud du fleuve Saint-Laurent entre le lac Saint-François et le lac Saint-Louis, une solution prometteuse pour résoudre le problème de fragmentation, de destruction et de dégradation de l’habitat pour les espèces fauniques et floristiques », mentionne Karel Ménard, président d’Ambioterra.

Ainsi, cinq propriétaires de ce secteur intéressés à améliorer et protéger les milieux naturels et la faune qui vit sur leur propriété auront la chance de recevoir un bilan environnemental de leur propriété ainsi qu’un plan de contrôle EEE.

« Ce service d’accompagnement gratuit offert par Ambioterra permettra aux propriétaires participants de s’impliquer directement pour améliorer la santé de l’écosystème du fleuve Saint-Laurent. Les fonds que nous avons recueillis pour offrir ce service gratuitement aux propriétaires sont limités, alors premiers arrivés, premiers servis. Pour en savoir davantage, contactez-nous par téléphone, courriel ou Facebook », souligne M. Fortier, secrétaire d’Ambioterra.

Rappelons que le Groupe Ambioterra est un organisme charitable fondé en 2002 dont la mission vise à protéger la biodiversité, particulièrement l’habitat des espèces en péril. Depuis 2008, Ambioterra concentre ses efforts de protection des milieux naturels en Montérégie Ouest. Ces projets ont permis de protéger plus d’une centaine d’espèces fauniques et floristiques et de diminuer les menaces qui pèsent sur les milieux aquatiques, riverains, forestiers, humides et agricoles.

 

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!