Une troisième installation pour le CPE Citronnelle | VIVA MÉDIA Skip to main content

Le 6 mai dernier, le ministre de la Famille, M. Mathieu Lacombe était de passage à Salaberry-de-Valleyfield, où il a procédé à l’inauguration officielle de La Vallée des tournesols, la troisième installation du Centre de la petite enfance, Citronnelle, située au 259 chemin Larocque

Dans l’ordre habituel, Mme Cindy Gendron, présidente du C.A de la Vallée des tournesols, M. Mathieu Lacombe, ministre de la Famille, Mme Charlotte Hébert, Directrice générale du CPE Citronnelle, M. Claude Reid, député de Beauharnois et Mme France Chenail, conseillère municipale.

Crédit photo : M. Pierre Langevin

Cette nouvelle installation accueillera 80 enfants. De ce nombre, 20 places seront réservées aux poupons. De plus, la réalisation de ce projet aura permis de créer 18 nouveaux emplois. Rappelons que cette installation a bénéficié d’un investissement de près de 2M$, provenant du gouvernement du Québec.

 

Mme Charlotte Hébert, directrice du CPE Citronnelle a souligné qu’elle était très heureuse de la concrétisation de ce projet lancé, encouragé et porté par les membres des conseils d’administration, durant ces 10 dernières années. Aussi, elle rappelle que le travail et les énergies investit qu’un but, soit répondre aux besoins des familles, issues de tous les milieux, de la région. « Nous sommes fiers d’avoir créé un endroit où les enfants sont accueillis, entourés, un endroit qui leur permet de s’épanouir pleinement dans un environnement sain, sécuritaire et chaleureux où le développement de l’enfant est au cœur des préoccupations et des actions de toute l’équipe ».

 

Concernant les besoins des familles, le ministre Lacombe souligne qu’il y a actuellement, dans la MRC, 478 places en développements. Ces places devraient combler les besoins puisqu’il y a 338 enfants qui sont en attente d’une place en CPE. Il mentionne que selon la projection faite pour 2024, le développement serait suffisant. Il ajoute que la loi sur les services de garde éducatifs à l’enfance oblige le gouvernement, pour la première fois de l’histoire, à développer des places supplémentaires, si des places sont manquantes.

 

« C’est une bonne nouvelle pour les familles de la région. Cette inauguration représente 80 places disponibles dans la communauté. Dans ce cas-ci, c’était un projet attendu depuis très longtemps. On parle d’un projet qui datait depuis 2011. Lorsque nous sommes arrivés, nous avons souhaité accélérer le développement des places. Aujourd’hui, c’est un bon exemple, non seulement de notre volonté à ce que cela avance plus vite, mais du superbe travail réalisé sur le terrain, par la direction du CPE. Je le rappelle, ce n’est pas le gouvernement qui construit, ce sont les directeurs de CPE », a mentionné le ministre de la Famille.

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire

Publicité
PUBLICITÉ

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!