Les besoins alimentaires sont criants. Ainsi, l’organisme Moisson Sud-Ouest poursuit sa campagne majeure Pour arriver à nos faims. Lancée en juillet dernier, la campagne vise à récolter 1 million de dollars auprès de la communauté d’affaires ainsi que 1 million de dollars auprès des instances gouvernementales des 3 MRC desservies par Moisson Sud-Ouest. L’objectif est de construire un entrepôt qui répondra aux besoins logistiques de l’organisme, lui permettant ainsi de répondre aux demandes qui augmentent au même rythme que la détresse alimentaire de sa clientèle.

Les besoins logistiques requièrent le double de l’espace qui est actuellement disponible, dans l’entrepôt temporaire, situé à Beauharnois. Conséquemment, les fonds amassés dans le cadre de la campagne serviront à l’acquisition d’un nouvel entrepôt ainsi qu’à des équipements nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Cela permettra d’entreposer adéquatement le volume de denrées qui entrent quotidiennement.

 

Traçabilité

Dès leur arrivée dans l’entrepôt, chaque item reçu est comptabilisé dans une banque de données, permettant ainsi la traçabilité des dons. Le souci majeur de l’organisme n’est pas le manque de don alimentaire, mais la conservation adéquate des denrées, évitant ainsi le gaspillage alimentaire.

 

Au cours de la dernière année, Moisson Sud-Ouest a récupéré, trié et redistribué plus de 707 147 kg de denrées pour une valeur de 6 851 843,69 $. L’organisme est venu en aide à plus de 7 500 personnes par mois dont 40 % sont des enfants. La pérennité de l’organisme est essentielle à la communauté.

 

Soulignons que Moisson Sud-Ouest dessert 82 organismes accrédités des 3 MRC. Les organismes sont catégorisés selon, s’ils sont primaires, secondaires ou tertiaires.

Succinctement, les organismes primaires font du dépannage alimentaire, œuvrant directement auprès de la clientèle en situation de précarité alimentaire. Les organismes secondaires sont ceux qui font des ateliers de cuisine collective, notamment les maisons de la famille ou les maisons d’hébergement. Finalement, les organismes tertiaires offrent des collations, par exemple, les centres d’hébergement, les écoles ou les maisons de jeunes. Via le site internet de Moisson Sud-Ouest, ces organismes peuvent commander selon leurs besoins et selon ce qui est mis à leur disposition. En plus de répondre à leurs besoins alimentaires, Moisson Sud-Ouest livre ensuite leur commande directement afin de simplifier la logistique.

 

Pourquoi un entrepôt plutôt que de prendre cet argent pour acheter des aliments?

 

Grâce à de précieux partenariats, le souci n’est pas d’amasser des denrées alimentaires, mais de les conserver adéquatement. La limitation de l’organisme est l’espace d’entreposage. L’objectif de la campagne est de doubler la superficie disponible dans l’actuel entrepôt en location, soit passer de 10 000 pi2 à 20 000 pi2. Cela permettra d’augmenter le volume de denrées entreposables et par conséquent de répondre à une plus grande demande.

 

Campagne Pair-à-Pair

Moisson Sud-Ouest invite les entreprises à laisser le défi à leurs pairs afin d’amasser des fonds en soutien à la campagne Pour arriver à nos faims. « Une entreprise peut créer une équipe en ayant comme objectif, par exemple, d’amasser 1500 $. Ensuite, l’équipe peut inviter une autre entreprise à relever le défi d’amasser la même somme. Les gens peuvent aller directement sur notre site internet, sous l’onglet Les campagnes, puis sous Pour arriver à nos faims et ensuite en cliquant sur le lien Collecter des dons pour la campagne », mentionne Geneviève Saint-Jacques Thériault, directrice du développement et philanthropie.

 

 

Mélanie Calvé

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire