Portrait d’une famille inspirante | VIVA MÉDIA Skip to main content

L’histoire des Grefford-Boyer témoigne d’un parcours entrepreneurial inspirant dont le secret de la réussite est l’amalgame des forces respectives de ces membres.

Marie Boyer et Michel Grefford

Cette histoire débute en 1950, lorsque Gérald Boyer, alors employé de la Shawinigan Water and Power Company, acquiert la Librairie Bellerive. Il s’agissait à l’époque, d’une petite librairie, située dans le quartier Bellerive. Madame Gisèle Boyer, tiens la librairie alors que son époux conserve son emploi à la Shawinigan. Deux ans plus tard, M. Boyer est approché pour acquérir la Librairie L.N. Leduc, située au 10, rue Nicholson. Dès le départ, il implante l’importance du service à la clientèle, qui fera la renommée des Librairies Boyer ltée. Nombreux sont ceux qui se souviennent de combien son accueil était chaleureux.

Marie Boyer, tout comme ses enfants, a grandi entre les rayons de la librairie. Pour sa part, son époux, Michel Grefford, a consacré sa vie professionnelle à la librairie. D’ailleurs, le couple Grefford-Boyer forme une équipe depuis l’époque où ils étaient étudiants. Autant l’un que l’autre, ont contribué à faire des Librairies Boyer, ce qu’elles sont aujourd’hui.

La librairie Boyer est un écosystème où les forces de chacun sont utilisées au profit du bien commun. Il n’y a pas de place pour l’ego. Chaque matin, Marie Boyer, Michel Grefford ainsi que leurs enfants Julie, Marie-Ève et Jean-Michel, se présentent souriants et déterminés à se surpasser. Le fonctionnement interne est fascinant. Chacun excelle dans son département. Peu importe à qui on s’adresse, la cohérence est présente. Personne ne tire sur la couverture, tous se la partagent équitablement. L’intérêt de l’entreprise passe avant celui des gestionnaires.

Passer le flambeau

Michel Grefford et Marie Boyer sont heureux de passer le flambeau à leurs enfants. Ils ont confiance en eux. Pour sa part, le trio prend la relève en étant déterminé à suivre les traces de leurs prédécesseurs. C’est avec humilité, reconnaissance et en étant conscients du travail à effectuer que ces derniers, abordent l’avenir au sein de l’entreprise. « Cela fait au moins deux ans que nous travaillons pour la relève. Nous sommes allés chercher de l’aide auprès de deux consultantes, afin de nous préparer à court, moyen et long terme et de déterminer notre rôle. Nous serons là encore un bout, pour les seconder », souligne Marie Boyer. Chose certaine, le trio n’a pas reçu les clefs de l’entreprise sur un plateau d’argent. Ils ont su, au fil de leurs nombreuses années d’expérience, démontrer leurs compétences et leur dévotion.

Une relève prometteuse

« Nous ne voulons pas tout changer. Après tout, après 70 ans, ils ont quand même bien fait les choses. Les bases sont bien placées, il ne suffit que de moderniser, ici et là », mentionne Jean-Michel Grefford. Chose certaine, chacun connaît l’importance de son rôle, mais également celui des autres membres de la fratrie. Ensemble, ils sauront relever le défi et assurer la pérennité de ce qu’ont bâti leurs prédécesseurs.

La famille Grefford-Boyer inspire l’harmonie et le désir commun de laisser une trace positive dans la communauté. Les membres de cette famille ne sont pas seulement à la tête d’une entreprise saine qui compte cinq succursales, ils sont également la preuve que seul on peut aller loin, mais qu’ensemble, on peut marquer l’histoire.

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!