La campagne Biscuit Sourire de Tim Hortons sera de retour du 14 au 20 septembre prochain. Cette année encore, 18 restaurants de la région, situés dans les municipalités de Salaberry-de-Valleyfield, Vaudreuil-Dorion, Pincourt, Rigaud, L’Île-Perrot, Coteau-du-Lac, Saint-Lazare et Les Coteaux s’associeront à la Fondation de l’Hôpital du Suroît.

À l’avant, dans la glissade, monsieur Daniel Gaudet, franchisé Tim Hortons. Au-dessus, Azure Tousignant, superviseure au Tim Hortons du centre-ville de Valleyfield et meilleures vendeuse des Biscuits Sourires. À sa droite, madame Michèle Cyr-Lemieux, directrice générale de la Fondation de l’Hôpital du Suroît. À droite, debout sur la glissade, monsieur Behzad Baghdadi, franchisé Tim Hortons.

Vendu au coût de 1 $, chaque Biscuit Sourire permet à la Fondation de l’Hôpital du Suroît d’aider directement les jeunes les plus défavorisés du quartier Robert-Cauchon de Salaberry-de-Valleyfield. Soulignons que ce projet est possible grâce au soutien d’une multitude de partenaires, dont le CISSS de la Montérégie-Ouest.

 

Depuis 2018, dans la région, la campagne du Biscuit Sourire de Tim Hortons est organisée au profit de la Fondation de l’Hôpital du Suroît. En 2 ans, c’est plus de 43 000 $ qui ont été amassés grâce à la générosité des franchisés Tim Hortons et des citoyens. Cette somme a été dédiée dans un projet porteur visant à soutenir la jeunesse et plus particulièrement, les familles défavorisées de Salaberry-de-Valleyfield.

 

« La totalité des fonds amassés par la campagne des Biscuits Sourire est dédiée à soutenir les jeunes défavorisés de Salaberry-de-Valleyfield. En 2019-2020 nous avons pu assurer la sécurité alimentaire de dizaines d’enfants du quartier Robert-Cauchon. Les repas distribués, même en temps de pandémie, ont pour effet de développer un tissu social fort entre les intervenants, l’école, les organismes communautaires et les parents en situation de pauvreté. Cette concertation a permis à nos jeunes de commencer leur vie avec les meilleures bases possible. » Michèle Cyr-Lemieux, directrice générale de la Fondation de l’Hôpital du Suroît.

 

3e meilleur vendeur au Québec

L’équipe du Tim Horton, situé sur la rue Alphonse Desjardins à Salaberry-de-Valleyfield, s’est démarquée en 2019 par son implication dans la campagne des Biscuits Sourires. En effet, ils ont obtenu la 3e place parmi les restaurants ayant amassé la somme la plus importante. Cette année, l’équipe vise la première place et pour se faire, invite la population à se rendre à cette succursale afin de se procurer leurs Biscuits Sourires.

 

« C’est en moyenne 1500 biscuits que nous produisons et décorons quotidiennement. Nos équipes sont engagées et dévouées dans la campagne. Ils sont heureux de participer. Ils le font dans la bonne humeur et surtout avec le sourire. C’est un défi qu’ils relèvent ensemble parce que c’est important pour eux et pour nous d’être impliqués dans la communauté. Vous savez, la franchise ne fait aucun profit sur la vente des Biscuits Sourires. Elle paie les biscuits et tous les profits sont remis à la Fondation de l’Hôpital du Suroît qui est également très impliquée dans le processus. D’ailleurs, travailler en collaboration avec eux est formidable puisqu’ils sont très proactifs », a mentionné monsieur Dan Lajeunesse, directeur des restaurants Tim Hortons de Salaberry-de-Valleyfield.

Mélanie Calvé

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire