Appel à la mobilisation citoyenne | VIVA MÉDIA Skip to main content

Considérant la fermeture prévue en 2026, de 10 services de l’Hôpital du Suroît, le comité de coordination de la mobilisation Sauvons le Centre mère enfant et la mission régionale de l’Hôpital du Suroît, s’est tourné en mars dernier vers l’Institut de Recherche et d’information socio-économique (IRS), afin d’identifier les impacts reliés au transfert des services.

Dans l’ordre habituel : M. Stéphane Leduc conseiller municipal à Salaberry-de-Valleyfield, M. Pierre Lagrenade citoyen, Mme Edith Gariépy directrice à la CDC Beauharnois-Salaberry, Mme France Chenail conseillère municipale à Salaberry-de-Valleyfield et M. Dominique Gagnon citoyen.

Crédit photo : Mélanie Calvé

En procédant à une demande d’accès à l’information, le comité à appris qu’aucune étude visant à identifier l’impact de la fermeture des services de santé à l’Hôpital du Suroît pour les citoyens de Salaberry-de-Valleyfield, du Haut-Saint-Laurent, de Beauharnois-Salaberry et de Soulanges. Les données de l’étude d’IRIS seront dévoilées lors d’une grande assemblée publique qui se tiendra à 13 heures, le 30 mai prochain, au Club nautique de Valleyfield, situé au 410 rue Victoria. Le comité insiste sur l’importance des citoyens, entreprises et organismes.  « C’est un appel à l’ensemble de la population de Salaberry-de-Valleyfield, du Haut-Saint-Laurent, de Beauharnois-Salaberry et de Soulanges, à venir assister à la présentation de l’étude IRIS. C’est extrêmement important. La participation citoyenne est importante », souligne M. Pierre Lagrenade.

« Nous nous sommes rendu compte que si le Centre mère enfant était transféré à Vaudreuil, il y aurait probablement du matériel qui suivrait. Le problème est que ce matériel a été payé par la Fondation de l’Hôpital et ça c’est vous, moi, les entreprises qui ont payé ça. Nous ne demandons rien de plus que ce que nous avons déjà. Nous voulons conserver nos services, c’est tout ce que nous demandons », mentionne Mme France Chenail, conseillère municipale, impliquée dans le le comité de coordination de la mobilisation Sauvons le Centre mère enfant et la mission régionale de l’Hôpital du Suroît ».

Ceux qui sont intéressés à assister à l’assemblée publique du 30 mai prochain peuvent communiquer au 450-373-4504 ou au www.cdchsl.org/sauvons-nos-soins-de-sante-a-valleyfield.

Le comité réitère l’importance que tous ceux qui à cœur les services offerts en soin de santé à la population du territoire, soient présents lors de cette assemblée publique.

Mélanie Calvé

Journaliste

Laisser un commentaire

Publicité
PUBLICITÉ

INSCRIVEZ-VOUS
À NOTRE INFOLETTRE

MERCI POUR VOTRE
ABONNEMENT!