Un instructeur du Collège des douanes de Rigaud acquitté d’un crime sexuel

Kushner Health était instructeur au Collège de l’Agence des services frontaliers du Canada à Rigaud en 2006. (Photothèque)

La juge Marie-Chantal Doucet a prononcé un verdict d’acquittement à l’endroit de Kushner Health .

Les faits pour lesquels Kushner Health était accusé remontent à 2006, alors qu’il était instructeur au Collège de l’Agence des services frontaliers du Canada à Rigaud. Lors de la lecture de sa décision, au palais de justice de Valleyfield le vendredi 26 octobre, la juge Doucet a fait un résumé des faits.

Une dame, qui était présente dans la salle du tribunal, prétend que lors de la soirée de graduation, que Kushner Health l’avait invitée dans sa suite, qu’il l’avait embrassé et qu’il avait pris sa main pour la mettre sur son pénis en érection. Par contre, la dame affirme qu’elle a refusé les avances sexuelles de l’instructeur. Pour sa défense, l’instructeur a mentionné qu’elle était consentante.

« Je dois être convaincue hors de tous les doutes raisonnables de la situation pour déclarer l’accusé coupable, insiste la juge Doucet lors de sa décision qui s’est déroulée en anglais. La Cour a deux versions contradictoires. Je précise que ce n’est pas un concours de crédibilité. »

Devant l’ensemble de la preuve et bien entendu, à la suite d’un procès, la juge a prononcé un verdict de non-culpabilité à l’endroit de Kushner Health. La dame, qui se disait victime, a expliqué qu’elle n’avait pas porté plainte immédiatement après l’événement puisqu’il craignait de perdre son emploi comme douanière.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *