Saint-Télesphore : Yvon Bériault sollicite un troisième mandat

Yvon Bériault, maire sortant à Saint-Télésphore.

Le maire sortant à Saint-Télesphore, Yvon Bériault, sollicite un 3e mandat, mais d’entrée de jeu, il tient à mentionner que si la qualité de vie est si bonne dans la municipalité, c’est en grande partie aux bénévoles qui donnent de leur temps et il tient à leur rendre hommage.

eci étant dit, il considère que l’expérience acquise comme maire lui donne tous les outils pour continuer à faire progresser la municipalité. « Occupant le poste de maire, depuis maintenant 8 ans, avec l’aide et la collaboration du Conseil municipal, des nombreux bénévoles et des différents organismes, nous avons su bâtir, réorganiser et entretenir plusieurs projets qui font aujourd’hui, de notre petite municipalité, une municipalité active et bien vivante, dit-il.  L’O.T.J., l’Âge d’Or, la bibliothèque, le camp de jour, la plantation d’arbres, le dîner de Noël, le repas des bénévoles, la danse pour les jeunes, le sentier pédestre, le journal ainsi que le site internet de la municipalité sont pour moi une source de fierté. Nous avons également apporté un soutien à nos écoles à l’aide de dons ou en leur facilitant l’accès à nos installations municipales », énumère Yvon Bériault.

Ce dernier rappelle que ses multiples implications ont su profiter à Saint-Télesphore. « En tant que maire, j’ai eu la chance de pouvoir vous représenter au sein de 5 comités à la MRC de Vaudreuil-Soulanges, ce qui m’a permis d’obtenir plusieurs sources de financement telles que les redevances sur les sablières, le budget discrétionnaire du Ministère des Transports et diverses subventions gouvernementales totalisant plus de 900 000$ dans les 4 dernières années », indique-t-il.

Au lendemain des élections, plusieurs dossiers seront à finaliser, d’autres à étudier en plus de ceux qui viendront s’ajouter. On parle notamment de l’Internet haute vitesse, des règlements d’urbanisme, des mesures d’urgence, de la préservation  du sol agricole et de l’eau, la conformité à la Loi 122, l’accès au transport collectif, le regroupement des H.L.M et la Préservation des institutions. « Ma participation aux différents comités de la MRC m’a permis d’acquérir l’expérience nécessaire pour mener à bien tous ces dossiers », assure Yvon Bériault. « Si je suis réélu comme maire le 5 novembre prochain, je m’engage à continuer ma collaboration avec tous les organismes de la municipalité et à vous représenter à la MRC. J’espère que, le 29 octobre, vote par anticipation, le 5 novembre, jour d’élection, les électeurs renouvelleront leur appui afin que nous poursuivions ensemble ce beau travail », de conclure Yvon Bériault.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PUBLICITÉ