Une nouvelle page et voix citoyenne

Un nouvel interlocuteur

Avec le départ de mon ami et valeureux comparse Yanick, je sais que cela fait un vide dans vos habitudes de lecteurs. Je l’affirme sans hésitation, car, plusieurs fois, vous avez été nombreux à me dire que vous adoriez le lire chaque mercredi. Qu’il vous faisait sourire, rire, réfléchir, fâcher ou enrager selon votre point de vue, ou si vous étiez le sujet ou la cible de son édito.

Loin de moi l’idée de remplacer celui qui a fait partie de vos vies durant les dernières années, mais comme éditrice, je crois fermement au rôle des éditoriaux dans les journaux. Ils sont une plateforme pour exprimer l’opinion et dénoncer des situations qui méritent d’élever le niveau d’attention des lecteurs.

C’est donc avec une certaine fébrilité, mais surtout une bonne dose de nervosité, que je prends le flambeau de mon ami et ex- directeur de l’information, Yanick Michaud. Je m’efforcerai donc, avec humilité, de partager mes pensées avec vous chers lecteurs, en espérant que vous aurez l’ouverture d’apprendre à me connaître et que vous apprécierez au fil du temps me lire.

D’emblée, j’ai envie de vous dire que NON, je ne suis pas journaliste de formation, mais que je baigne dans l’univers des médias depuis ma jeunesse et que je suis passionnée par ma région. Un bon mixte je crois pour pouvoir alimenter ma conversation avec vous. J’ai aussi envie de vous dire que fort probablement notre rendez-vous n’en sera pas un hebdomadaire, mais je me ferai un devoir de vous jaser régulièrement au gré du temps et des événements.

Une voix citoyenne

Ce nouveau départ apporte aussi son lot de changements. En effet, pour vous croiser tous les jours sur le terrain, je suis à même de constater que vous êtes nombreux à avoir une opinion sur ce qui se passe dans notre belle région. Vous échangez, vous discutez, vous vous obstinez sur ce qui se passe autour de vous et c’est justement cela que je veux mettre de l’avant.

Je veux donner la parole aux citoyens, à vous, chers lecteurs. C’est ainsi que je partagerai la section édito avec vous. Vous avez dès maintenant l’opportunité de faire entendre votre voix, de devenir éditorialiste l’instant d’une chronique afin de vous exprimer sur ce qui vous touche, vos coups de cœur et vos coups de gueule. Après tout, les journaux, nous les écrivons pour vous, alors il est normal de vous y faire une place. Nous nous entendons, par contre, sur une chose, une règle essentielle : Le but n’est pas de faire du rentre-dedans mesquin et gratuit. Le but est de faire entendre votre voix, cette voix individuelle qui souvent représente une opinion partagée par plusieurs. C’est faire avancer la réflexion de nous tous comme lecteurs dans un milieu que nous partageons ensemble.

C’est donc avec impatience et fébrilité que j’attendrai vos éditos pour les partager avec vous. Je nous souhaite donc de créer collectivement cette conversation constructive empreinte d’ouverture et de respect

Marie-Andrée Prévost
Éditrice-propriétaire
VIVA MÉDIA INC.
maprevost@viva-media.ca

 

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PUBLICITÉ