Lorsque jouer sur son téléphone devient un travail

Photo Alexy Préfontaine

Le rêve de tout et chacun est certainement celui de pouvoir vivre de ce qui le passionne. C’est le cas d’Alexy Préfontaine qui, du haut de ses vingt-trois ans, connaît maintenant un succès grandissant en tant qu’artiste.

Tout a commencé grâce à son téléphone intelligent. Passionné par l’art sous toutes ses formes, Alexy trouve son créneau dans la musique au sein de son groupe Alpha & the Van ainsi que dans l’art visuel numérique qu’il découvre grâce à des applications sur son téléphone intelligent.

« Je ne suis vraiment pas bon en dessin. Pour moi, l’art numérique est devenu un médium que j’ai trouvé pour m’exprimer en tant qu’artiste sans devoir recourir aux techniques classiques », dit Alexy.

Un revirement de choix de carrière

Son parcours est plutôt atypique. Alexy a d’abord étudié à la Polytechnique en génie électrique. Il s’est distingué par sa volonté de travailler fort et de performer, et avait toujours de bonnes notes à l’école. Malgré son succès apparent dans ses études, il sentait le besoin de faire quelque chose de créatif. Ainsi, après une session en génie à l’université, malgré les prospectives d’avenir qui s’offraient à lui, il décide de se réorienter.

De simples applications installées sur son téléphone vont rapidement lui donner la piqûre de l’art numérique 3D. S’installant rapidement sur Instagram, il va y découvrir une communauté de pairs qui, comme lui, se dévouent à cette expression artistique. Las d’utiliser son téléphone, il se tourne vers le géant de la modification photo et de l’art numérique : Adobe. Photoshop devient son nouveau pinceau avec lequel il fait naître les œuvres qui le caractérisent. Avec acharnement, il raffine ses techniques de design et commence aussi la photo pour finalement se spécialiser en art digital 3D. 

Ce virage au niveau informatique vient avec son lot de récompenses puisqu’on l’approche afin de produire des œuvres pour lesquels il se fera désormais rémunérer. Depuis, il n’a pas besoin d’un travail traditionnel pour l’aider à vivre en tant qu’étudiant à Montréal, mais son rêve demeure celui d’en vivre à long terme. Il attend

Oeuvre Inertia – Photo Alexy Préfontaine

avec enthousiasme de plus gros contrats et projets.

Une passion qu’il continue de développer

Artiste passionné pour son art tant musical que numérique, il aime l’indépendance et l’autonomie de ce type de travail. D’ici le jour où il pourra en vivre définitivement, il continue à se perfectionner.

Son groupe musical Alpha and The Van est une preuve de sa ténacité et de sa persévérance. Quatre jeunes du secondaire de Saint-Lazare sont à la genèse de ce “band”. Ce jeune ensemble en est maintenant à la sortie de son premier album EP en 2017 (Extended Play en anglais qui veut dire un maxi : plus qu’une simple chanson, mais moins qu’un album complet) qui comporte cinq chansons; Un nouveau single a suivi à l’été 2018. Ils ont aussi eu la chance de se produire au Festival Artefact de Vaudreuil-Dorion en imprégnant les lieux de leur musique du style Indie Rock, qui rappelle avec brio et mélancolie les années 80.

Ses sources d’inspiration

Alexy se dit inspiré avant tout par des ambiances et des émotions. Son art surgit  souvent à partir d’un personnage énigmatique qui prend une pose inusitée. « Je suis passionné par la forme du corps humain et de ce qu’elle peut inspirer. En fait, je travaille à partir du corps humain pour évoquer une idée, un sentiment, une émotion… Par la suite, j’y vais avec l’éclairage et le décor pour ajouter au thème véhiculé », confie le jeune artiste.

Outre ses inspirations artistiques, ses racines se nourrissent auprès d’autres influenceurs qu’il retrouve sur Instagram. « Je pourrais en nommer beaucoup, mais il y en a trop. Disons que parmi les plus importants, il y a Frédéric Duquette – @fvckrender, Victor Mosquera – @victormosquera, Benoît Paillé – @benoit_paille, Jean-Pierre Roy – @jeanpierreroy, Dorian Legret – @dorianlegret, Liam Wong – @liamwon9. Je pourrais continuer encore longtemps… », dit-il en riant.

Le temps de terminer l’entrevue, il doit se remettre au travail. L’art le pousse vers de grands idéaux!

Voici quelques-unes de ses œuvres que vous pouvez voir sur son compte Instagram www.instagram.com/aeforia

Oeuvre facade – Photo Alexy Préfontaine
Oeuvre Ivy – Photo Alexy Préfontaine

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PUBLICITÉ