Grand vernissage pour les élèves du Ciboulot

MMC ciboulot A
48 élèves du Ciboulot ont présenté leurs œuvres lors du vernissage de l’exposition du Ciboulot à la bibliothèque de Saint-Lazare. Photo Peter Zeeman

Le 8 novembre dernier, plus de 200 personnes se sont rassemblées à la bibliothèque de Saint-Lazare à l’occasion du vernissage des élèves de l’atelier d’art Le Ciboulot.

Pour Marie-Ève Longtin, fondatrice et animatrice à l’atelier Le Ciboulot, cette 3e édition de l’exposition est un record. Le Ciboulot, qui en est à son troisième vernissage en trois ans à la bibliothèque de Saint-Lazare, compte plus du double d’élèves qu’à ses débuts. Cette année, 48 jeunes âgés entre 5 et 12 ans ont participé à l’exposition qui se déroulait sous le thème médiéval.

Pendant plusieurs semaines, sous la supervision de Marie-Ève Longtin, les jeunes artistes en herbe ont réalisé des œuvres sur panneaux de bois grâce à des techniques mixtes, des oriflammes illustrées par des éléments médiévaux et des boucliers sculptés en papier mâché et en carton.

MMC ciboulot BUne expérience positive

« Pour certains jeunes, il s’agit de leur premier vernissage. Quelques-uns avaient le tract, d’autres étaient emballés », explique Marie-Ève Longtin. Selon l’animatrice, cet événement intergénérationnel, qui rassemble petits frères et petites sœurs, parents, grands-parents, oncles et tantes, comporte de nombreux bénéfices pour les enfants. « Pour eux, le vernissage est la seule occasion qu’ils auront de présenter leurs œuvres à d’autres membres de leur famille. Habituellement, ils montrent leurs créations à leurs proches, mais l’exposition permet de présenter leur art à un large public. Des amis d’école et des enseignants de passage à la bibliothèque les complimentent. C’est très valorisant pour l’enfant », souligne l’animatrice, ajoutant que c’est par l’appréciation des proches, parents et enseignants que les enfants construisent leur identité, leur confiance et leur estime de soi.

Marie-Ève Longtin encourage d’ailleurs ses apprentis à revêtir leurs plus beaux vêtements pour l’occasion, comme le ferait un artiste lors de son vernissage. Les jeunes sont d’ailleurs très fiers de leurs œuvres et ont très hâte de les récupérer une fois l’exposition terminée. Entre-temps, les visiteurs et les usagers de la bibliothèque de Saint-Lazare peuvent admirer l’exposition Forteresses et chevaliers pendant les heures d’ouverture de l’établissement, et ce, jusqu’au 29 novembre. La bibliothèque de Saint-Lazare est située au 1275, rue du Bois.

Marie-Ève Longtin remercie la bibliothèque d’accueillir l’exposition et de permettre aux jeunes de vivre une expérience inoubliable, de même que le marché IGA Poirier qui a contribué au succès de l’événement.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *