Les élections après les élections

NDIP : le poste de maire vacant

La mairesse de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot, Marie-Claude Nichols, est maintenant députée de Vaudreuil. Ne pouvant cumuler les charges, elle a dû démissionner du poste qu’elle occupait depuis 2009.

Marie-Claude Nichols a annoncé sa démission à ses concitoyens mardi.© Christopher C. Jacques
Marie-Claude Nichols a annoncé sa démission à ses concitoyens mardi.© Christopher C. Jacques

Celle qui succède à Yvon Marcoux à l’Assemblée nationale a tenu à rencontrer ses concitoyens dans le cadre de la séance ordinaire du conseil municipal de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot le lendemain de son élection à Québec.

« Je réalise à peine ce qui m’arrive, et c’est avec beaucoup d’émotions que j’annonce que je démissionne de mon poste de mairesse de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot », a déclaré la nouvelle députée de Vaudreuil. Les Perrotdamois devront donc élire un nouveau maire.

Rappelons qu’en 2009 et en 2013, Marie-Claude Nichols avait été élue mairesse à titre de chef du parti municipal Option citoyenne. Chacun des conseillers perrotdamois élus en fait d’ailleurs partie. L’ex-mairesse a expliqué le plan de match de son équipe pour les prochaines semaines.

« Nous proposons la continuité. La conseillère Danie Deschênes sera la candidate d’Option citoyenne pour la mairie, a indiqué Marie-Claude Nichols. Nous présenterons aussi quelqu’un pour la remplacer au siège numéro un. »

La députée se dit confiante que la population de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot accordera encore une fois son appui à l’équipe qu’elle a formée en 2009.

Le conseiller Daniel Lauzon assurera les fonctions de maire suppléant jusqu’à l’élection d’un nouveau premier élu.

La suite des choses

Devant ses concitoyens, Marie-Claude Nichols a rappelé son engagement électoral : « Je connais les dossiers et je sais où ça bloque. Je vais les faire avancer. Je veux travailler à relever les défis au bénéfice de tous. » Elle ne cache d’ailleurs pas son empressement à faire évoluer les dossiers de l’hôpital de Vaudreuil-Soulanges et du pôle logistique national.

La députée de Vaudreuil s’est rendue à Québec mercredi pour une journée d’acclimatation. Le Parti libéral du Québec lui affectera un mentor; elle connaîtra dans une semaine ou deux ses responsabilités à l’Assemblée nationale, le cas échéant. « Je ne m’en fais pas trop avec ça, explique-t-elle. Je suis encore une députée junior. J’ai plusieurs choses à apprendre. »

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *