Les balais de l’innovation

Pourquoi j’aime les voitures? Il y a plusieurs raisons, c’est un fait. Mais l’une d’elle, et l’une des principales, c’est que l’automobile est un des secteurs où il se fait le plus d’innovation annuellement.

Grâce à mon métier, j’ai l’occasion d’essayer des voitures de toute sorte, allant de grosses berlines luxueuses comme l’Acura RLX jusqu’aux voitures les plus simples, comme la Chevrolet Spark.

C’est fou comment ça va rapidement. J’ai passé une semaine en Yaris 2015 il n’y a pas longtemps, et ça m’a frappé de voir comment en si peu de temps, une compagnie arrive à complètement renverser un produit. La critique complète sur la voiture pourra être consultée prochainement sur vaudreuil-soulanges.tv.

Encore là, la Yaris n’est pas la voiture qui évolue le plus rapidement. Je regarde les super voitures, et je ne peux pas m’empêcher de m’émerveiller à chaque nouvelle sortie. Maintenant, il y a des voitures qui vont à plus de 410 km/h, et qui demeurent très confortables.

Une innovation généralisée

Cette innovation n’est pas seulement dans les modèles de voitures. Tout ce qui touche à l’automobile change tellement vite. Quand la Bugatti Veyron est sortie, en 2004, ses pneus, à 405 km/h, ne pouvaient qu’endurer cette vitesse pendant 15 minutes. Aujourd’hui, c’est à peine si ça pose problème.

La compagnie Grant vient de me remettre un balai à neige. Un objet qui depuis ma naissance n’a à peu près pas changé. Grant prétend avoir créé un balai qui ne ramasse pas de glace, et qui n’égratigne pas la peinture de la voiture.

C’est ça l’innovation, on essaie jusqu’à ce que ça marche, pour la simple et bonne raison de toujours vouloir progresser. En tous les cas, je ferai l’essai de ce balai pour vous prochainement. En fait, à la prochaine neige! J’ai bien hâte de voir ça.

À propos de l'auteur

Marc André Gauthier

Chroniqueur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *