Succès Québécois

visuel_bd3L’Agent Jean, vous connaissez? Si vos enfants lisent des bandes dessinées, il y a fort à parier pour que cette série jeunesse québécoise soit l’une de leurs préférées. Et pour cause. Car une fois plongé dans les hilarantes et improbables aventures de l’agent secret simplet, dont on se demande comment il arrive à sauver le monde à chaque album, impossible d’en décrocher. Tant pour les petits que les grands.

Imaginée par le dynamique Alex A., cette série est un véritable phénomène éditorial sans précédent dans l’univers de la bande dessinée jeunesse nationale. Sept albums publiés en seulement 3 ans, plus de 200 000 exemplaires imprimées, une omniprésence dans les palmarès de ventes en librairie, autant de statistiques qui font plaisir à voir. Et chose assez rare, l’auteur vie de son art.

On pourrait penser, à tort, qu’il se terre dans son atelier, enchaînant album par-dessus album. Mais voilà qu’il fait sensation dans les écoles et les salons du livre aux quatre coins de la province, où il se fait un devoir d’aller à la rencontre de ses lecteurs et lectrices. Le 9e art québécois peut se réjouir d’un pareil succès. En rejoignant tant de jeunes, c’est bien plus qu’à la simple promotion du médium que participe le prolifique créateur : c’est à sa pérennité. Car on le sait, le lectorat de demain se prépare dès le plus jeune âge. Et voilà justement l’un des nombreux défis auxquels fait face notre bande dessinée : créer sa propre tradition.

En ce sens, L’Agent Jean n’a rien à envier aux Kid Paddle, Titeuf et Les Légendaires de ce monde.

À propos de l'auteur

Jean-Dominic Leduc

Chroniqueur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *