Les Pieds Palmés

Les Pieds palmés T.1 Mat Ordog Ed. Méichel Quintin
Les Pieds palmés T.1
Mat Ordog
Ed. Michel Quintin

Depuis quelques années souffle un vent de renouveau sur le secteur jeunesse du neuvième art québécois. L’offre de séries humoristiques et d’aventures de qualité séduit un lectorat naturellement tourné vers la production européenne. Ainsi, L’Agent Jean d’Alex A (9 albums et un hors série parus chez Presses Aventure écoulés à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires), Biodôme de Yoann Morin et Frédérik Antoine (3 albums parus aux éditions Boomerang), Smikee de Freg et Makina (3 albums parus aux éditions Petits Hommes), Guiby de Sampar (4 albums parus aux éditions Michel Quintin) compétitionnent sans gêne Les Légendaires, Kid Paddle et Les Nombrils (des Sherbrookois Delaf et Dubuc).
Voilà qu’une seconde série publiée par l’écurie Michel Quintin grossit les rangs : Les Pieds Palmés. Née de l’imaginaire fécond de Mat Ordog, récipiendaire du prix Réal Filion 2016 du Festival de Bande Dessinée Francophone de Québec récompensant un premier album en carrière, cette série animalière fort prometteuse regorge de calembours, d’action, de gags, de personnages animaliers colorés, bref tout ce qu’il faut pour plaire à de jeunes lecteurs en quête de sensations fortes.
Quinquin, téméraire canard pilote de brousse, conduit deux canetons à leur mère. Survolant des steppes arides en direction de Chloropolis, ils croisent sur leur route de vils robots, une bande de motards malfrats (sans mauvais jeu de mots), des villageois apeurés, un ermite bouffeur de confitures.
Lointain descendant du Donald Duck de Carl Barks et Chlorophylle de Raymond Macherot, ce premier chapitre des Pieds Palmés est porteur de promesses. Certes dense, ce volet introductif jette les bases d’un univers riche en devenirs.

À propos de l'auteur

Jean-Dominic Leduc

Chroniqueur

Vous aimerez également

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *