Une page de l’histoire de L’Étoile se tourne

Il y a près de 32 ans, Francine Thauvette entrait en fonction à la réception du journal L’Étoile.

Aujourd’hui, elle quittera pour la dernière fois de sa vie professionnelle active, les bureaux de l’entreprise de presse VIVA média.

« C’est une page d’histoire qui se tourne. D’avoir à trouver quelqu’un d’autre à la réception ça va marquer la fin d’une époque », lance Marie-Andrée Prévost, propriétaire de VIVA média qui a connu Francine Thauvette à la fin des années 90. « J’ai commencé à travailler pour Angèle, ma mère, et déjà j’ai vu que Francine c’était les yeux et les oreilles de l’entreprise. C’est le premier contact avec les clients. Elle est appréciée d’eux. Il y a les réguliers qui viennent pour prendre des petites annonces, mais il y a aussi les lecteurs qu’elle connaît par téléphone seulement et qu’elle n’a jamais vu, mais qui l’apprécie », explique celle qui était jusqu’à aujourd’hui, la patronne. « En fait, avec Francine, c’est une relation privilégiée. Les gens qui attendent pour me rencontrer à la réception, elle les faisait parler et j’allais la voir pour qu’elle me donne ses impressions. Tu n’en passes pas une vite à Francine Thauvette », rigole Marie-Andrée Prévost.

Un collègue de longue date

Dernier rempart à s’élever parmi les employés de L’Étoile engagés dans les années 80, Marc Bélanger est le collègue de Francine depuis près de 32 ans. « Moi, ça fait 34 ans et demi que je suis ici. Nous avons donc vécu plus de trois décennies d’actualité ensemble », lance Marc Bélanger qui parle d’une collègue affairée et professionnelle jusqu’au bout des doigts. « Elle savait des choses qu’elle devait garder secrètes, elle savait gérer les tempêtes, elle ne sera pas facile à remplacer », dit celui qui a pu compter sur l’appui de sa collègue dans des moments plus difficiles. « Maintenant, ce sera au tour de quelques clients d’être peinés de ne plus voir Francine, fidèle à son poste jour après jour. Cette femme qui performait dans tout ce qu’elle faisait », conclut-il.

Retraite méritée

Maintenant, Francine Thauvette est à la retraite et en profitera pour vivre quelques-unes de ses passions. Elle voyagera et découvrira des pays, des villes, des cultures, des mentalités qu’elle n’a pas déjà vus. Elle continuera à dévorer des livres par dizaines et centaines de pages à la fois. Elle verra au bien de ses proches, de son mari Michel, de sa mère, de ses enfants, mais aussi et surtout de ses petits-enfants.

Quant aux employés de VIVA média, ils perdent cette directrice des premières impressions qui donnait le ton aux visiteurs. Ils perdent une collègue appréciée, affable, joviale. Mais ils ne perdent pas cette amie qu’ils continueront de voir à l’occasion, afin qu’elle puisse raconter ses nombreux voyages et ses savoureuses anecdotes.
Bonne retraite Francine.

À propos de l'auteur

Yanick Michaud

Directeur de l'information

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *