Une année formatrice pour Marie-Claude Nichols

Marie-Claude Nichols a vécu de nombreux bouleversements au cours des derniers mois.
Marie-Claude Nichols a vécu de nombreux bouleversements au cours des derniers mois.

Politique – Marie-Claude Nichols est arrivée à l’Assemblée nationale il y a un an. Pour l’ancienne mairesse Notre-Dame-de-l’Île-Perrot, la transition du monde municipale à la gestion provinciale s’est faite au coût d’un long apprentissage. Une démarche dont elle est fière.

Pour la députée de Vaudreuil, les apprentissages ont été nombreux dans les 12 derniers mois. « J’ai dû apprendre les rouages d’un gouvernement. Ce n’est pas tout à fait la même chose qu’une municipalité. On apprend à être patient; les choses avancent moins vite à Québec qu’à Notre-Dame-de-l’Île-Perrot », confie celle qui a succédé à Yvon Marcoux en 2014.

Marie-Claude Nichols a dû se montrer bonne élève puisqu’en plus de l’apprentissage de la vie de députée, elle s’est vue confier de nombreux mandats par le premier ministre Philippe Couillard. À titre d’adjointe parlementaire au ministre de l’Environnement, elle est l’élue responsable de la révision de la Politique nationale de l’eau qui n’a pas été retravaillée depuis 2002. « Le dossier de l’eau est très complexe, car il touche de nombreux ministères, explique la députée de Vaudreuil. J’aimerais déposer ma nouvelle stratégie au Conseil des ministres au début 2016. »

Elle s’est vue aussi nommée au sein de l’unité de vigilance sur les hydrocarbures où elle est la seule élue à siéger. Ce regroupement a pour mandat d’encadrer les développements gaziers et pétroliers comme le renversement du flux dans le pipeline 9b d’Enbridge ou le projet Énergie-Est de TransCanada PipeLines. « Je retire une grande fierté d’avoir été nommée par le premier ministre pour travailler avec l’unité », lance la députée.

Horizon 2016

Si elle n’est pas pressée d’être éventuellement promue à la tête d’un ministère au cours de la prochaine année, Marie-Claude Nichols l’est beaucoup plus de voir des développements dans des dossiers régionaux comme l’aboutissement du projet d’hôpital régional dans Vaudreuil-Soulanges et la mise en place du Pôle logistique national.

« Je travaille en collaboration avec la députée de Soulanges Lucie Charlebois et nous avons une belle complicité. Nos dossiers communs [l’hôpital et le pôle logistique] sont sur la bonne voie et ils avancent rapidement » laisse présager l’ancienne mairesse perrotdamoise.

Elle souligne, toutefois, être énormément sollicitée par la situation qui prévaut à Hudson avec les poursuites contre l’ancienne directrice générale Louise Villandré. « J’essaie d’appuyer le conseil municipal du mieux que je peux. Ce n’est pas un contexte facile et ce n’est certainement par la publicité que souhaite Hudson », conclut Marie-Claude Nichols.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *