Un “open house” qui a fait jaser

La soirée aurait été cournonnée de succès selon les organisateurs et la propriétaire d’où s’est tenue la fête. (Photo Facebook)

Une fête organisée par un groupe de jeunes, le samedi 21 juillet à Salaberry-de-Valleyfield, a pris une proportion incroyable sur les réseaux sociaux. Toutefois, la propriétaire de la maison, où s’est tenue la fête, parle d’un franc succès.

Près de 1000 personnes se sont réunies le samedi 21 juillet sur un terrain privé situé sur le boul Bord-de-l’Eau à Salaberry-de-Valleyfield, à la suite d’une invitation lancée sur Facebook par cinq personnes avec la mention «Open House».

«L’open House du 21 juillet est la suite de l’open de St-Stan l’année passée avec 500 personnes présentent en moins de 72h. 3$ a l’entrée, DJ, feu, 8 tables à 500 verres de Beer-Pong, vente de Hot Dog, bouteilles d’eau, photographe sur place, camping, toilette, et tout ça sur un immense terrain! Invitez vos amis», peut-on lire sur la description Facebook de l’événement auquel plus de 1900 personnes avaient confirmé leur présence.

Aucun débordement

Plusieurs versions circulent sur les réseaux sociaux en lien avec la soirée. Toutefois, la mère d’un des organisateurs a vivement réagi sur Facebook à la suite d’un article par un quotidien de la métropole qui prétend que la fête a dégénéré. «Je suis la mère chez qui ce party a eu lieu, écrit Josée Charpentier. C’était le plus beau party jamais connu à Valleyfield. Super organisé et financé par les jeunes seulement. Il n’y a jamais eu de débordement, de saccage, de pillage, rien n’a dégénéré comme certains croient. Les policiers étaient présents pour faire une surveillance au cas. Il faut dire qu’ils traquaient des individus qui ont été reliés à d’autres crimes plutôt dans la semaine à Valleyfield. Alors je vous assure que le plaisir était pour les jeunes. Ce fût une soirée mémorable et ceux qui n’y sont pas venus vont sûrement se dire qu’ils ont manqué quelques choses!»

Mme Charpentier ajoute en écrivant qu’il n’y a rien à Valleyfield pour les jeunes et que d’ici quelques années, la ville sera devenue fantôme pour eux. «C’est certain que lorsqu’il se passe quelque chose d’innovateur avec de l’audace, ça fait parler. J’espère que les jeunes feront bouger et vibrer le centre-ville encore et feront changer les choses. Ce Party a été un succès sur toute la ligne.»

Aucune arrestation en lien avec des armes

Contrairement a une fausse rumeur lancée sur Internet, aucune arrestation n’a eu lieu en lien avec des armes à feu. D’ailleurs, Aurélie Guindon, responsable aux communications avec les médias à la Sûreté du Québec, explique que les policiers sont intervenus à une reprise pour un geste considéré comme en étant un isolé. «Il y a eu une bataille, explique Mme Guindon. Les agents ont appréhendé deux individus en lien avec cet événement. Pour le reste de la soirée, il n’y a eu aucune arrestation.»

Le lendemain de la fête, les organisateurs, visiblement satisfaits de la soirée, ont mis en ligne un message sur l’événement Facebook. «Salut tout le monde, nous voulions de la part de tous les organisateurs vous remercier d’avoir été respectueux sur les lieux et d’avoir fait preuve de bonne conduite. C’est grâce à vous tous que nous développons sans cesse nos idées pour vous offrir le plus gros party de l’été. On vous aime, même s’il y a beaucoup de travail à faire aujourd’hui.»

 

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *