Rigaud : construction de trois nouveaux bâtiments municipaux

C’est devant une foule de plus de 150 citoyens que le maire de Rigaud, Hans Gruenwald a fait l’annonce de trois projets majeurs pour le développement de la municipalité samedi.
C’est devant une foule de plus de 150 citoyens que le maire de Rigaud, Hans Gruenwald a fait l’annonce de trois projets majeurs pour le développement de la municipalité samedi.

Le maire de Rigaud, Hans Gruenwald a fait l’annonce de la construction de trois infrastructures municipales samedi à la salle de l’Amitié de l’Édifice Paul-Brasseur soit un nouveau garage municipal, un nouvel hôtel de ville et une nouvelle caserne.

L’objectif de ces projets est de fournir des services plus accessibles et sécuritaires aux Rigaudiens tout en donnant un nouvel élan de développement à la municipalité.

« Ce mégaprojet n’engendra aucune augmentation de taxes, je vous le promets », martelait le maire lors de la période de questions.

Les conseillers municipaux et le maire travaillent sur ce projet depuis plus d’un an : une multitude de paramètres étaient à considérer, parce que ces nouvelles infrastructures devront répondre aux besoins des Rigaudiens pour les 50 prochaines années.

En effet, la superficie des nouveaux bâtiments sera 1,5 fois plus grande qu’elle l’est actuellement, afin de répondre adéquatement aux besoins futurs. Selon les prévisions annoncées par le maire, la population de Rigaud augmentera de 30 % d’ici 50 ans.

La réalisation des trois projets se fera pour un montant évalué à 7,4 millions de dollars soit 2,9 M$ pour l’hôtel de ville, 1,6 M$ pour le garage municipal et 2,9 M$ pour la caserne. La Municipalité recevra d’ailleurs une subvention de 1,4 M$ pour la construction de la nouvelle caserne de pompiers. Une autre partie des projets se financera en vendant le bâtiment municipal situé au 391, chemin de la Mairie qui, actuellement, héberge les services de travaux publics et de sécurité incendie pour un montant d’environ 1,5 M$ et en procédant à un règlement d’emprunt de 4,5 M$ auprès du ministère des Affaire municipales et de l’Occupation de territoire (MAMROT). Les terrains du 71, et 73, rue Saint-Pierre seront également vendus en projet intégré et génèreront des fonds supplémentaires à la Municipalité.

« Il n’y a pas encore d’acheteur potentiel pour les terrains du 71, et 73, rue Saint-Pierre, précise le maire, par contre, il y a en a un pour le 391, chemin de la Mairie. » Hans Gruenwald a cependant mentionné l’idée d’un projet domiciliaire sur la rue Saint-Pierre.

Toujours au chapitre du financement, la Municipalité tient à souligner que les remises en capital et en intérêts du règlement d’emprunt seront comparables aux coûts déjà au budget de location du bâtiment de l’hôtel de ville temporaire situé au 33, rue Saint-Jean-Baptiste Ouest et du financement et de l’entretien de l’ancien Jardin d’enfance situé au 73, rue Saint-Pierre, soit respectivement 105 576 $ et 96 289 $.

Et les égouts dans tout ça?

Pendant la période de questions, plusieurs citoyens se sont levés pour interroger le maire sur la réfection des égouts de la municipalité, car selon eux, en plus d’avoir de l’eau de piètre qualité, le système de récupération d’eau de pluie ainsi que le système d’égout actuel sont tous les deux rouillés et désuets. Tellement, que les citoyens de Rigaud peuvent se rendre en tout temps à l’hôtel de ville pour s’y procurer un produit qui clarifie l’eau du robinet.

Une Rigaudienne qui désire conserver l’anonymat affirme même que certains résidents de la rue Champagne située près du parc Chartier-de-Lotbinière ne peuvent même plus être assurés après avoir été inondés à trois reprises à cause du système de récupération d’eau de pluie.

Au micro, un autre citoyen a même dénoncé l’administration municipale d’avoir caché une étude d’un ingénieur indépendant qui avait comme conclusion que le système d’égouts actuel est « fini » et qu’il était impératif de le réparer, en plus, le système ne serait plus assurable selon cette étude.

Le maire s’est défendu en disant que l’installation d’un nouveau système d’égouts à Rigaud génèrerait une hausse de taxes importantes pour les citoyens, ce qu’il veut avant tout éviter.

Le 6 novembre prochain, il y aura une assemblée spéciale au cours de laquelle un avis de motion sur le règlement d’emprunt sera déposé; ensuite, le 10 novembre, ce sera l’adoption du règlement d’emprunt. La signature du registre pour s’opposer au projet se fera le 24 novembre. Si le projet est refusé, le maire s’est engagé samedi à tenir un référendum sur la question.

À propos de l'auteur

Journaliste

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *