Peter Schiefke célèbre un budget pour les familles et les communautés

Le député libéral Peter Schiefke a applaudi les investissements pour la famille, les communautés et l’environnement.

Peter Schiefke a défendu avec vigueur le budget déposé par son collègue Bill Morneau cette semaine à Ottawa.

« Pour moi, qui ai été élu avec la promesse d’investir dans nos communautés et dans l’emploi, je suis très heureux. Il y a eu 500 000 emplois depuis 2016 au pays », amorce le député fédéral de Vaudreuil-Soulanges, Peter Schiefke.

Il poursuit, homme de famille qu’il est, en vantant les allocations familiales pour les enfants, qui fonctionnent très bien. « Nous nous assurons à travers ce budget que l’Allocation canadienne pour enfants (ACE) continue de supporter les familles canadiennes à long terme. L’ACE sera indexée au coût de la vie à partir de juillet 2018. Ce sont 5,6 milliards de dollars de plus en soutien aux familles canadiennes au cours de la période allant de 2018-2019 à 2022-2023. Les familles au Québec recevront un soutien supplémentaire de 1,3 G$ sur une période de cinq ans. Actuellement, 13 000 familles dans la circonscription fédérale de Vaudreuil-Soulanges reçoivent 6,5 M$ chaque mois, avec un versement moyen de 500 $ », explique-t-il.

Environnement

Peter Schiefke comprend mal la position de l’opposition qui en a contre les annonces en environnement. « Nous avons fait d’énormes annonces en la matière dans notre budget. Regardons entre autres le versement de 500 M$ du gouvernement fédéral afin de créer un nouveau fonds de la nature d’un milliard de dollars, en partenariat avec des partenaires commerciaux, à but non lucratif, provinciaux, territoriaux et d’autres partenaires. Par une collaboration avec les partenaires, le fonds de la nature permettra d’obtenir des terres privées, d’appuyer les efforts provinciaux et territoriaux de protection des espèces et de faciliter le renforcement de la capacité des peuples autochtones à préserver les terres et les espèces », évoque-t-il, mentionnant également au passage un financement de 167,4 M$ sur cinq ans visant à mieux protéger, préserver et rétablir les espèces marines en péril au Canada, l’élargissement des réserves nationales de faune et les refuges d’oiseaux migratoires, ainsi qu’un financement de 109 M$ au régime fédéral de tarification du carbone, pour n’en nommer que quelques-uns.

Et les agriculteurs

En matière d’aide aux agriculteurs, le député a passé la parole à son collègue Jean-Claude Poissant, secrétaire parlementaire du ministre canadien de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire qui en avait long à dire sur les annonces. « Vous savez que nous avons dévoilé un budget axé sur les femmes et elles ont une importance cruciale en agriculture. Nous avons annoncé de l’aide pour celles-ci, mais aussi pour la relève. L’année dernière, l’aide à la relève a été doublée », explique-t-il.

Ainsi, afin de soutenir les femmes entrepreneures dans le secteur de l’agriculture, le gouvernement créera et lancera, en 2018-2019, un nouveau produit de prêts conçu spécialement pour les femmes entrepreneures par l’intermédiaire de Financement agricole Canada. Cet organisme continuera d’offrir des services de consultation, des activités d’apprentissage et des initiatives du savoir visant les femmes entrepreneures dans les secteurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire.

Par ailleurs, un montant de 100 M$ pour soutenir la recherche et l’innovation dans le domaine des sciences de l’agriculture, à l’égard notamment des priorités émergentes, comme les changements climatiques et la conservation du sol et de l’eau a été annoncé.

« Nous avons annoncé 29 M$ pour les normes de l’Agence canadienne d’inspection des aliments, pour revoir la réglementation et les standards internationaux. Nous devons nous soumettre aux règles reconnues internationalement et nous allons aider nos agriculteurs en ce sens », a-t-il conclu entre deux autres entrevues.

À propos de l'auteur

Yanick Michaud

Directeur de l'information

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *