Les risques de l’Halloween, mythe versus réalité!

Prudence et sécurité en cette soirée de l’Halloween

Nous nous préparons certainement à accompagner nos enfants afin qu’ils puissent recueillir le plus grand nombre de bonbons possibles en cette soirée d’Halloween, mais sommes-nous nombreux à encore faire le triage des bonbons? Est-ce que les histoires d’épouvantes de bonbons empoisonnées ou contenants des aiguilles ou lames de rasoir que nous avons entendues dans notre enfance sont des histoires du passé? Devons-nous craindre pour la sécurité de nos enfants? 

En fait, vous devriez certainement être vigilants! Bon, ne vous inquiétez pas tout de suite, les cas de bonbons empoisonnés ou autre sont plutôt choses isolées et même plutôt très rare dans l’histoire de notre région. Il est tout de même important de vérifier les emballages et faire le tri avec nos enfants, si ce n’est que pour s’assurer que les gâteries recueillies ne soient pas périmées! chocolat blanchi, bonbons périmés sont des possibilités puisque nombreux sont ceux qui vont acheter les sacs de gourmandises en spécial le lendemain de l’Halloween pour les distribuer l’année suivante.

Mais est-ce vraiment le seul danger lors de l’Halloween? Certainement pas! En fait, le plus grand drame de l’Halloween se situe plutôt dans les risques d’accidents et de décès.

Dr John Staples, professeur et assistant clinique à la faculté de médecine et des sciences du Centre for Health Evaluation and Outcome Sciences de l’Université de Colombie-Britannique publie une recherche selon laquelle il y aurait une augmentation de 43 % de possibilité de décès pour les piétons le jour de l’Halloween. Cette étude basée sur 42 ans de données recueillies entre 1975 et 2016 par le National Highway Traffic Safety Administration aux États-Unis démontre que la population la plus à risque et donc, la majorité des cas enregistrés, visent les enfants entre 4 et 8 ans.

Alors, ne surveillez pas seulement les bonbons, mais sensibilisez les petits comme les grands à la prudence dans les rues de nos quartiers en ce soir d’Halloween. Éviter de traverser à la course et de façon imprévisible pour un enfant excité par l’euphorie du contexte est plutôt difficile, mais conduire beaucoup plus lentement pour un chauffeur « devrait » être un peu plus facile. Dans le fonds, il s’agit de tout mettre à la main à la pâte pour s’assurer de rendre cette soirée la plus sécuritaire possible.

Dans cette même optique, la SAAQ, dans le but d’éduquer la population aux risques du soir de l’Halloween, offre même sur son site un jeu-questionnaire interactif pour favoriser la sécurité, mais pour vous simplifier la vie, voici les dix conseils recueillis sur leur site pour bien vous protéger :

  1. Pour être visible, porter des vêtements aux couleurs claires avec des bandes réfléchissantes.
  2. Porter des vêtements courts pour éviter de trébucher.
  3. Préférer le maquillage au masque pour bien voir et bien entendre.
  4. Utiliser une lampe de poche pour mieux voir et être plus visible.
  5. Informer ses parents de son trajet et de l’heure de son retour.
  6. Sonner aux portes en groupe ou avec un adulte et toujours attendre à l’extérieur des maisons.
  7. Parcourir un seul côté de la rue à la fois et éviter de traverser inutilement.
  8. Traverser les rues aux intersections et respecter la signalisation routière.
  9. Refuser de s’approcher d’un véhicule ou d’y monter sans la permission de ses parents.
  10. Vérifier avec ses parents les friandises reçues pour être sûr de pouvoir les manger sans danger.

Et puis, après tout… Joyeuse Halloween!

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PUBLICITÉ