Les DG jouent à la chaise musicale à Pointe-des-Cascades

La Municipalité de Pointe-des-Cascades vient de procéder au congédiement de son directeur général par intérim.

Un dicton affirme que les jours se suivent et se ressemblent. Cette phrase peut aussi s’appliquer à la Municipalité de Pointe-des-Cascades alors que les directeurs généraux se suivent et que leurs départs se ressemblent.

Lors d’une séance extraordinaire du conseil municipal, le lundi 20 août, le conseil municipal a voté pour le congédiement du directeur général par intérim, Serge R. Raymond. Ce vote de destitution a été approuvé par le maire de Pointe-des-Cascades, Gilles Santerre, ainsi que par quatre des six conseillers municipaux. «Il y a eu un conseiller qui s’est opposé et un autre qui n’était pas présent, dit le maire Santerre. C’est ça la politique. Parfois, il y a des divergences d’opinions.»

Questionné sur le fait que le congédiement de Serge R. Raymond est un quatrième départ en cinq ans pour ce poste, le premier magistrat dit qu’il ne peut pas trop en dire. «Il y a une clause de confidentialité qui m’interdit de commenter, indique M. Santerre. Certains citoyens étaient présents et qui étaient furieux, mais ces gens étaient du côté de l’élu qui s’est opposé.»

Gilles Santerre assure qu’il n’est pas question d’une administration qui se veut difficile, malgré le fait que plusieurs employés ont démissionné ou se sont vus montrer la porte. «Je ne cache pas la vérité. Mon but premier est de protéger mes citoyens. Dans le cas présent, il y avait une clause qui nous permettait de mettre fin au contrat de M. Raymond et c’est ce que nous avons fait.»

Le maire de Pointe-des-Cascades, Gilles Santerre, assure qu’il souhaite apporter une stabilité dans son administration. (Photo: Pointe-des-Cascades)

Le conseil municipal de Pointe-des-Cascades a convenu de confier le poste de directeur général par intérim à Pierre Charron. «Il sera en poste pour six mois, le temps que notre directrice générale revienne de son congé de maternité, mentionne Gilles Santerre. C’est un homme qui a beaucoup d’expériences au niveau municipal. Il avait jadis passé des entrevues ici, mais il n’avait pas été embauché.»

M. Santerre souligne que lors de son retour, la directrice générale est assurée de retrouver son poste. «Sa probation de six mois est terminée. Elle est donc protégée par la loi sur les directeurs municipaux dans les municipalités. Nous essayons dans la mesure du possible d’avoir une certaine stabilité, mais là, c’est difficile.»

Notons finalement que l’ancien directeur général par intérim Serge R. Raymond occupait jadis le poste de directeur du service des finances et trésorier à la Ville de Hudson pendant un an et  le poste de directeur du service des finances et trésorier pour la Ville de Brownsburg-Chatham de 2013 à 2015.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *