Le conseil municipal est complété à Pointe-Fortune

Les membres du conseil municipal de Pointe-Fortune assermenté le 30 octobre dernier. On reconnaît François Bélanger, maire, Claude Trudel, conseiller siège #1, Christiane Berniquez, conseillère siège #3, Guylaine Charlebois, conseillère siège #4, Gilles Deschamps, conseiller siège #5, et Ken Flack, conseiller siège #6. Photothèque

Après le premier appel de candidats pour les élections municipales à Pointe-Fortune, aucun citoyen ne s’était manifesté avant la date limite pour occuper deux sièges de conseiller.

Cette situation avait entraîné un deuxième appel de candidatures pour les sièges 1 et 2 puisque le maire, François Bélanger et 4 autres conseillers avait été élus par acclamation.   « Comme personne ne s’était  manifesté avant le 6 octobre, nous devions refaire un appel de candidatures, un avis d’élection avec des nouvelles dates pour les deux sièges disponibles », indique Jean-Charles Filion, directeur général de Pointe-Fortune, qui agit également comme directeur d’élection.

La nouvelle période de mise en candidature se déroulait donc du 13 au 27 octobre, les gens avaient jusqu’au 27 octobre pour déposer leur candidature. Ainsi, en ce qui a trait au siège numéro 1, une personne s’est manifestée. Il s’agit de Claude Trudel et, comme personne d’autre ne s’est porté candidat, il a été élu par acclamation. En ce qui a trait au siège numéro 2, deux citoyennes avaient déposé leur candidature soit Marie-France Daoust et Caroline Meloche. Cette dernière s’est finalement désistée au profit de Marie-France Daoust qui est d’office, élue par acclamation.

Dans le cas où personne ne se serait manifesté pour occuper les sièges vacants, ce qui aurait été très surprenant aux dires de Jean-Charles Filion, il aurait peut-être fallu demander une dérogation au Ministère des Affaires municipales afin que le conseil, par exemple, puisse siéger à cinq conseillers au lieu de six, comme c’est le cas à L’ïle-Cadieux.

Par ailleurs, les candidats déjà élus par acclamation ont été assermentés le 30 octobre dernier à l’hôtel de ville de Pointe-Fortune. Marie-France Daoust le sera, le 6 novembre prochain.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PUBLICITÉ