Le chef de la CAQ François Legault de passage à Vaudreuil-Dorion

Le chef de la Coalition Avenir Québec François Legault était de passage à Vaudreuil-Dorion le 2 septembre, dans le cadre de sa tournée de campagne électorale.

Accompagné du candidat dans Vaudreuil Claude Bourbonnais, et de la candidate dans Soulanges Marilyne Picard, mais également des candidats issus du domaine de la santé Lionel Carmant (Taillon) et Danielle McCann (Sanguinet), François Legault a pris un engagement lié à l’accessibilité des soins de santé.

En effet, il s’engage à donner à tous les Québécois accès à un médecin de famille. Il s’engage également à ce que les patients puissent voir leur médecin ou une infirmière praticienne spécialisée dans un délai maximal de 36 heures.

 

Pour ce faire, la CAQ vise à revoir le mode de rémunération des médecins, à étendre les heures d’ouverture des GMF et à moderniser les plateformes de prise de rendez-vous, dans le but de désengorger les urgences. ”Il s’agit de l’engagement le plus important, le plus crucial, le plus déterminant pour corriger une bonne partie des problèmes du système de santé au Québec”, a laissé entendre le chef de la CAQ.


‘’59% des patients dans les urgences du Québec y sont pour un problème mineur, qui aurait dû être traité dans une clinique par un médecin de famille ou une infirmière. ‘’
-François Legault, chef de la CAQ

Hôpital de Vaudreuil-Soulanges

En marge de l’annonce, François Legault a abordé la question de l’hôpital de Vaudreuil-Soulanges.

“Puisque les gens de Vaudreuil-Soulanges vont à Valleyfield, l’urgence déborde. Elle affichait ce matin un taux d’occupation de 241 %, et un temps d’attente moyen de 19 heures”, a-t-il dit d’emblée.

“Comment se fait-il que la région de Vaudreuil-Soulanges n’ait pas déjà son hôpital ? La ministre Lucie Charlebois et les libéraux prennent Vaudreuil-Soulanges pour acquis et c’est tout simplement inacceptable que les travaux ne soient pas amorcés”, a partagé François Legault.

François Legault a aussi abordé la question du manque de main-d’oeuvre en milieu hospitalier. ” Légalement, il y a ce que l’on appelle des PREM, des Plans régionaux d’effectifs médicaux. Notre fameux gouvernement de docteurs donne beaucoup d’exemptions, à mon avis trop d’exemptions. Je comprends qu’il y a beaucoup de médecins qui veulent aller travailler à Montréal ou à Québec, mais les gens des régions paient autant d’impôts et des taxes que les gens de Montréal et Québec, donc il n’y a pas de raisons que les PREM ne soient pas respectés. Et si les PREM sont respectés, il va y avoir des médecins partout dans toutes les MRC du Québec”, a-t-il dit.

En réponse à la question d’un journaliste, François Legault s’est dit ouvert à l’idée de changer le nom du comté de Vaudreuil pour comté Paul-Gérin-Lajoie.

La campagne de la CAQ en marche dans Vaudreuil-Soulanges

Claude Bourbonnais et Marilyne Picard. PHOTO VIVA

Le 30 août, les candidats Claude Bourbonnais (Vaudreuil) et Marilyne Picard (Soulanges) ont procédé à l’inauguration de leur local de campagne conjoint, à Saint-Lazare.

Enthousiastes, les candidats ont exprimé la volonté de mener une campagne très active, à la fois sur le terrain et sur les réseaux sociaux.

À propos de l'auteur

Stéphanie Lacroix

Directrice de l'information

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *