Le Café de l’Horloge lance sa programmation

dsc_0071Le Café de l’Horloge, n’est pas vraiment un café. Les lieux, situés dans l’ancien bureau de poste de Rigaud, ont été inaugurés en septembre dernier. Cette salle en location, franchira une étape importante au mois de janvier, puisqu’on y offrira une programmation culturelle et communautaire.

La propriétaire Yasmine Wrzeszcz avait d’abord et avant tout l’idée de louer les lieux pour des événements et des activités. Mais quand on la connaît un peu, on sait que cela ne pouvait pas être juste ça. La pétillante propriétaire avait quelques idées en arrière de la tête. Elle voulait faire plus, donner un aspect communautaire et culturel à ce lieu d’une grande beauté.

Mercredis fous

Si le Salon l’art de recyclé, événement organisé pour la grande ouverture, et le Bal masqué de la culture, chapeauté par le CACVS, s’y sont tenus cet automne, Yasmine Wrzeszcz voulait développer sa propre programmation. Le premier de ceux-ci aura lieu le 25 janvier, alors que le coup d’envoi sera donné aux Soirées Quiz des Mercredis loco, animés par l’énergique Dominic Larivée qui testera les connaissances du public avec des jeux de questions-réponses, des vrais ou faux, des jeux visuels, des bingos, des défis, etc.

« Mercredis loco, c’est pour nous réchauffer. Loco, c’est parce que c’est fou, c’est le côté festif. Il va toujours y avoir de la cuisine mexicaine. Ce n’est pas un spectacle, c’est un quiz avec beaucoup d’animation. Les gens peuvent venir seuls, en groupe, avec leur gang, mais ça se passe dans toute la salle. C’est en plein mois de janvier, on va mettre de la musique mexicaine, on va manger de la bonne bouffe et l’on va rire tout le monde ensemble », explique Yasmine Wrzeszcz à propos des soirées de quiz mensuelles dont la première se déroulera sur le thème de la musique.

L’organisatrice souhaite que cette soirée soit rassembleuse et interactive, afin de briser l’isolement hivernal. Pour y participer, le public devra débourser 35 $ par personne. Cela comprendra l’animation, les jeux et le repas en formule buffet. Les participants auront aussi la chance de gagner des prix locaux.

Passez au suivant

Du côté communautaire, Yasmine Wrzeszcz propose une soirée Swap, passez au suivant, le 27 janvier dès 18 h. Les participantes (car c’est surtout les femmes qui participent à ces soirées) seront invitées à apporter des vêtements, des chaussures et des accessoires (foulards, bijoux, sacs à main) qu’elles ne portent plus, pour les échanger avec les autres participantes.

« C’est un concept qui n’est pas nouveau, mais cela se fait rarement ici. Habituellement, un swap, ça se passe chez soi, mais là c’est de l’amener à un autre niveau. C’est bon pour l’environnement et pour la communauté parce qu’on se rassemble. Pour ça aussi je vais avoir plusieurs thèmes. Le premier, c’est les vêtements et les accessoires, concentré sur les femmes », détaille Yasmine Wrzeszcz, affirmant que ce sera une soirée éclatante.

Elle promet une soirée conviviale, une occasion de se faire plaisir et de faire de belles rencontres tout en prenant soin de l’environnement en récupérant. C’est l’occasion de faire le renouveau de sa garde-robe à peu de frais tout en se débarrassant des items qui ne nous plaisent plus. Pendant que les participantes mangeront et discuteront entre elles, les organisatrices de l’événement prépareront les vêtements pour la séance de magasinage. Il est donc important d’arriver à l’heure afin de ne pas nuire au déroulement de la soirée

Les frais d’inscription pour cette soirée sont de 20 $ et inclus un buffet comprenant divers plateaux gourmets et plusieurs salades santé. Tous les vêtements et accessoires non échangés seront remis au centre d’action bénévole L’Actuel de Vaudreuil-Dorion. Les mamans pourront aussi profiter d’un service de gardiennage pour les enfants de trois ans et plus dans un autre local de l’endroit. Il faut cependant réserver pour pouvoir en bénéficier.

« Le swap auquel j’ai participé c’était magique de voir les femmes dirent : je verrais ce chandail-là sur toi. Essaye-le donc. Les femmes s’aidaient entre elles à choisir des choses. C’était un mouvement. C’est vraiment le fun et l’on part avec de belles choses », conclut Yasmine Wrzeszcz, invitant les gens à réserver leur place pour ces activités dès maintenant sur le site Web du Café de l’Horloge.

 

 

 

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *