« Je veux boxer », -Francis Lafrenière

La seule chose que souhaite le boxeur Francis Lafrenière est d’avoir des combats à l’horaire. (Photo Bob Lévesque)

« Ça me manque de taper sur quelqu’un. J’aime les défis, les encouragements de la foule. Je crois que ça sera toujours en moi. Je viens de recommencer l’entrainement. J’ai vraiment hâte de remonter dans l’arène », souligne le boxeur Francis Lafrenière afin d’expliquer comment il se sent alors qu’il est inactif depuis six mois.

Lorsque l’on questionne un travailleur sur ce que l’avenir lui réserve, la réponse est habituellement simple. Toutefois, le boxeur Francis Lafrenière ignore la direction que prendra sa carrière. Présentement, il n’a aucun combat de prévu et il est sans nouvelles de son promoteur, soit Rixa promotion.

 

Sans nouvelles de son promoteur

Le pugiliste de Coteau-du-Lac n’a pas eu de discussion avec son promoteur depuis un certain temps, et ce, même si son contrat avec Rixa promotion est valide jusqu’en 2022. « Si ça se termine, je reviens à la case départ comme en début de carrière, confirme Lafrenière. Les gens de Rixa promotion sont devenus des amis. Ensemble, nous avons remporté 13 victoires et 3 titres. Ce n’est pas rien. »

Afin de gravir les échelons et de parfaire sa technique, un boxeur doit inévitablement obtenir de 3 à 5 combats par année. Francis Lafrenière est très loin de cette cadence.  « Mon contrat stipule que je fais 4 combats par année, confirme le principal concerné. Là, je me suis battu à une seule reprise dans les 15 derniers mois. Ça doit changer. »

Difficile pour un boxeur d’être motivé lorsqu’il n’y a rien au calendrier. Malgré tout, Francis Lafrenière sait que la boxe est sa passion. « J’ai passé un bel été. Je me suis marié en juillet et j’ai profité de la vie. Sincèrement, je n’ai jamais mangé autant de grillades. Mon poids est monté à 192 livres. Je ne me sentais pas bien à ce poids. J’ai l’habitude de voir mes abdos, mais là ce n’est pas le cas. En prenant un pas de recul, je m’aperçois que la boxe me manque. Donc, je suis prêt à mettre les efforts. Amenez-moi des combats. »

Les amateurs se questionnent

Francis Lafrenière est reconnu pour son implication dans plusieurs causes et pour être un athlète très accessible. Pour lui, tous les amateurs de boxe sont importants. Cependant, des amateurs ont commencé à écrire sur certains blogues que Lafrenière était un boxeur en fin de carrière. « C’est étrange à dire, mais, ça me motive, lance celui qui porte le sobriquet de People champs. Je sais très bien que je peux aller beaucoup plus loin que ce que j’ai fait. Je le répète, je suis prêt à mettre les efforts, à perdre du poids, à faire des camps d’entrainement et tous les sacrifices que ça implique. Mais, je dois avoir des combats. Le meilleur scénario serait de me battre trois fois d’ici la fin de l’année. »

Francis Lafrenière s’entraine sous la supervision des frère Otis et Howard Grant

À la boxe professionnelle, un boxeur est rémunéré en fonction de son activité. Par conséquent, Francis Lafrenière est loin de rouler sur l’or. « Depuis 2016, si je calcule les coûts d’entrainement, les heures que j’ai passées dans le gymnase, et les sacrifices que j’ai faits, un travailleur qui fait 40 heures par semaine et qui est rémunéré au salaire minimum a gagné plus d’argent que moi. »

Francis Lafrenière espère avoir des nouvelles de son promoteur dans les prochains jours. Sa loyauté envers Rixa promotion fait en sorte qu’il n’a eu aucune discussion avec d’autres compagnies. « De toute façon, les promoteurs savent que mon contrat avec Rixa est valide jusqu’en 2022 donc, personne ne m’a fait de propositions. »

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *