Investissements à l’urgence de l’Hôpital général du Lakeshore

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, le député de Jacques-Cartier et ministre responsable des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley, ainsi que le député de Robert-Baldwin et ministre des Finances, Carlos J. Leitão, ont annoncé aujourd’hui que le projet de construction de la nouvelle urgence de l’Hôpital général du Lakeshore est désormais inscrit au Plan québécois des infrastructures (PQI) comme « projet à l’étude » et que la production du dossier d’opportunité (DO) peut être amorcée.

La nouvelle construction permettra de rendre les espaces de travail plus fonctionnels et modernes et de se conformer aux normes les plus récentes en matière de sécurité, de surveillance des patients, de respect de la confidentialité et de prévention des infections. Le coût global du projet est estimé à environ 90 M$ et sera précisé dans le cadre de l’élaboration du DO.

« Le projet de construction de la nouvelle urgence qui s’amorce permettra, à terme, d’améliorer de façon considérable le fonctionnement de ce secteur névralgique de l’hôpital et de mieux répondre aux besoins de la clientèle vieillissante du secteur. Nous avons à cœur de prioriser des projets qui apportent des gains de fonctionnalité et de performance, au bénéfice des usagers, et il est certain que celui de l’urgence de l’Hôpital général du Lakeshore s’inscrit dans cette optique. », a laissé entendre Gaétan Barrette.

« Je me réjouis que ce projet d’envergure puisse entreprendre sa phase de démarrage. Les nouveaux locaux permettront de favoriser une plus grande efficacité clinique et une meilleure coordination de soins, dans un cadre encore plus sécuritaire pour le personnel et les milliers d’usagers qui fréquentent l’urgence chaque année. Il s’agit d’un gain notable pour les citoyens de l’Ouest-de-l’Île », a pour sa part exprimé Geoffrey Kelley.

« L’accélération des investissements en santé est essentielle pour améliorer l’accès et la qualité des services pour la population : c’est une priorité pour notre gouvernement. Grâce à la solidité retrouvée des finances publiques, nous sommes dans une situation favorable pour investir davantage, au bénéfice des patients et de leurs familles. Les besoins sont grands et nos moyens ne sont pas illimités. Par conséquent, chacune des étapes menant à la concrétisation d’un projet d’une telle ampleur, comme celui annoncé aujourd’hui, doit être gérée de manière responsable, en tenant compte des besoins actuels et futurs des populations desservies », a renchérit  Carlos Leitão.

 

Faits saillants 

L’élaboration du DO, qui s’étalera jusqu’en 2019, permettra de préciser les paramètres ainsi que de finaliser le montage financier. Un montant de 1,5 M$ est prévu pour la réalisation de cette étape et de l’ensemble des études requises.

Ainsi, dans la nouvelle construction, nous retrouverons dans la nouvelle urgence :

  • une zone d’évaluation rapide plus spacieuse et davantage de civières dans l’aire de choc;
  • et un salon des familles.

Par ailleurs, chaque civière sera dotée d’un moniteur physiologique, d’un espace privé et d’un siège pour les visiteurs.

À propos de l'auteur

Stéphanie Lacroix

Directrice de l'information

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *