Guignolée: Une nouvelle tradition

Michel Lacerte est d’avis que la course peut être pratiquée même en hiver.
Michel Lacerte est d’avis que la course peut être pratiquée même en hiver.

Michel Lacerte n’a pas froid aux yeux. Il lance une invitation à une grande course hivernale pour appuyer la cause de la guignolée.

Il s’agira, le 13 décembre, de la première « Course de la guignolée ». « Je veux montrer aux gens qu’il est possible de demeurer actif même lorsque le mercure descend », explique l’ancien enseignant en sciences physiques à l’école secondaire de la Cité-des-Jeunes. Il double aussi l’objectif de son projet en lui donnant une visée communautaire : l’argent déboursé par les coureurs pour leur inscription sera versé à la guignolée.

« Mon but n’est pas d’en faire une course compétitive, poursuit l’expert coureur. Je mets plutôt l’accent sur la participation et la solidarité. »

Ainsi, l’organisateur convie les Vaudreuil-Soulangeois à participer en courant cinq kilomètres pour les 12 ans et plus et un kilomètre pour les enfants. « Les participants pourront découvrir l’un des beaux parcours de la région. Il est sécuritaire et bien à l’abri du vent », commente Michel Lacerte.

Les intéressés peuvent s’inscrire en ligne sur le site de la ville de Vaudreuil-sur-le-Lac sous l’onglet Loisir/Course ou en personne, la journée de la course, au centre communautaire municipal au 44, rue de l’Église. La journée débutera à 9 h 45 avec une séance d’échauffement.

Les organisateurs invitent aussi tous ceux intéressés à offrir du temps comme bénévole à communiquer avec Michel Lacerte au 514 912-3734.

À propos de l'auteur

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PUBLICITÉ